Quand la domination écrasante du PSG sur la L1 agace (un peu) la LFP

Quand la domination écrasante du PSG sur la L1 agace (un peu) la LFP

FOOTBALL - Lors d'une convention organisée par le syndicat Première Ligue, le directeur général de la Ligue française de football a fait le point sur le championnat tricolore. Et Didier Quillot a expliqué que même si le PSG était un "très beau champion", il a "manqué du suspense pour la première place".

C'est vrai que l'affaire a été vite pliée. Quasiment assuré d'être champion de France après seulement quelques journées de Championnat - grâce notamment à l'effondrement de la concurrence de Lyon, Marseille ou Monaco - le PSG a fini largement en tête de la Ligue 1, avec 31 points d'avance sur l'OL (!!!). Une domination écrasante qu'a semblé regretté, sans bien sûr vouloir offenser l'investisseur et propriétaire qataris du club..., le DG de la LFP. "Cette année, on a eu un très beau suspense pour la deuxième place, on a eu un très beau suspense pour les places européennes, on a eu un très beau suspense pour la relégation", a commencé Didier Quillot. Avant de concéder : "Effectivement, il manque un suspense pour la première place..."

Un appel du pied à de nouveaux investisseurs pour la L1

Une sortie qui n'est pas une critique contre Paris mais plutôt le constat d'un manque d'investisseurs puissants dans le football français. "Pour autant, le PSG est un très beau champion. Il a battu tous les records. Il ne faut pas que ce soit le cas tous les ans aussi, c'est sûr. Je pense qu'eux-mêmes ne le souhaitent pas, d'ailleurs", a continué le dirigeant. Et d'appeler de ses vœux : "Le plus tôt des investisseurs français et de l'étranger viendront là où c'est nécessaire, le mieux ce sera". 

À LIRE AUSSI
>> Un PSG en mode record

>> Toute l'actu sport de metronews

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tensions au Proche-Orient : plus de 100 morts depuis lundi dans la bande de Gaza

EN DIRECT - Vaccination des mineurs : "Il faudra l'envisager à partir de l'automne", selon le Pr Yazdanpanah, membre du Conseil scientifique

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

Covid-19 : les cas de variant indien en légère hausse en France

"Je ne voulais pas du contrat" : après "The Voice", PaulO trace sa route avec son groupe

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.