Quatre matchs de suspension pour Neymar après avoir insulté un arbitre

Quatre matchs de suspension pour Neymar après avoir insulté un arbitre

DERAPAGE – Suspendu quatre matches pour son coup de sang avec Murillo et désormais assuré de rater la fin de la Copa America, Neymar a également dérapé en dehors du terrain. Selon la commission de discipline de la confédération, le joueur du Brésil aurait adressé des insultes envers l'arbitre.

Le Brésil craignait le pire. Etre privé de sa star Neymar pour la suite de la Copa America à la suite de son coup de tête adressé à Murillo après la rencontre perdue face à la Colombie. Malheureusement pour les fans de la Seleçao, c'est bien le sort que lui a réservé la confédération sud-américaine, en infligeant quatre matches de suspension à l'idole de tout un peuple. Toujours aussi poussif lors de ses matchs, le Brésil pouvait s'en remettre au talent du joueur du FC Barcelone quand les choses ne tournaient pas rond. Et pour dire vrai, c'est très régulièrement le cas au sein cette sélection peu brillante sur le terrain.

EN SAVOIR +
>> VIDEO - Neymar expulsé pour un coup de tête face à la Colombie

Mais plus que l'attitude déplacée de Neymar, c'est le comportement du capitaine du Brésil après la rencontre qui a déplu aux membres de la commission de discipline de la confédération. L'arbitre Enrique Osses aurait été pris à partie par le numéro 10 de la Seleçao dans les couloirs du stade, et ce dernier s'en serait pris vivement à l'homme en noir. Le quotidien espagnol Sport dévoile les insultes de la discorde : "Tu veux devenir célèbre sur mon dos, fils de p…" aurait lancé Neymar en direction d'Enrique Osses. Ambiance.

Le Brésil toujours pas certain de disputer les quarts de finale

Si son échauffourée à Murillo pouvait lui valoir un ou deux matchs suspension, l'attaquant brésilien paye complètement son comportement inapproprié "en coulisses" selon un membre de la commission de discipline. "Le pire de tout, c’est qu’il a attendu l’arbitre dans le couloir pour l’insulter, ce qui a aggravé son cas et conduit à une sanction plus lourde. C’était un acte agressif qui requérait une punition forte" a souligné Alberto Lozada.

L'opération survie pour le Brésil débutera dimanche à 23h30 face au Venezuela alors que les quatre équipes de la poule des coéquipiers de Thiago Silva sont toutes à trois points. Et Dunga va rapidement devoir trouver une solution pour se sortir de ce bourbier. Le sélectionneur de la formation auriverde doit certainement espérer une grande clémence de la part de la fédération sud-américaine après l'appel de sa fédération suite à la sanction infligée...

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : "Du point de vue des idées, Zemmour c'est l'apogée du n'importe quoi", dénonce Castaner

VIDÉO - "Sept à Huit" : les confidences d'Amel Bent sur sa douloureuse maternité

REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.