Qui est Jean-Clair Todibo, la nouvelle recrue française du FC Barcelone ?

Football
PORTRAIT - Ce mardi, le FC Barcelone a officialisé l'arrivée l'été prochain de la pépite du Toulouse FC, Jean-Clair Todibo. Milieu défensif de formation, le natif de Cayenne a impressionné en charnière centrale en ce début de saison de Ligue 1. 22e Français à rejoindre le FCB, quel est le parcours de cette grande promesse tricolore ?

Décidément, le FC Barcelone aime beaucoup la France et son réservoir de talents. Alors qu'il dispose déjà de trois talents tricolores avec Clément Lenglet, Samuel Umtiti et Ousmane Dembélé, et que la venue du Parisien Adrien Rabiot semble ficelée pour l'été prochain, le club catalan a officialisé, ce mardi, l'arrivée, d'une grande promesse du football tricolore, le Toulousain Jean-Clair Todibo, âgé d'à peine 19 ans et détenteur de deux sélections en équipe de France Espoirs. Le défenseur central, en fin de contrat en juin prochain, s'engagera libre avec le FCB, à compter du 1er juillet prochain.


Sur Twitter, le jeune joueur s'est réjoui de cette nouvelle étape dans sa carrière : "Je suis très heureux de m'être engagé avec le FC Barcelone à partir de juillet 2019. C'est plus qu'un club et je les remercie de leur confiance. Ce sera une nouvelle étape dans ma jeune carrière et je mettrai toute ma détermination pour y réussir de grandes choses." Le "Pitchoun" va finir la saison de Ligue 1 avec son club formateur : "En attendant, je reste un joueur du Toulouse FC et je suis disponible pour aider mes partenaires tant que je reste sous contrat. Le Tef m'a permis de grandir et de découvrir la Ligue 1 et je leur serai éternellement reconnaissant. Merci."

10 matchs de Ligue 1 à son actif

Natif de Cayenne, en Guyane, le stoppeur d'1,89m, qui a évolué au poste de milieu défensif en catégorie de jeunes, a grandi à vitesse grand V au Téfécé, après avoir fait ses débuts dans le milieu du football au FC Les Lilas 93, en région parisienne. Todibo s'est très vite imposé au sein de la charnière centrale d'Alain Casanova, orpheline d'Issa Diop, parti à West Ham l'été dernier. Il est ainsi titulaire dès la deuxième journée de championnat et le succès face aux Girondins de Bordeaux (2-1). Depuis ce baptême en Ligue 1, et ce malgré un match de suspension le 15 septembre face à Monaco, le jeune défenseur a totalisé 10 rencontres dans l'élite, pour une passe décisive délivrée face à Nîmes (1-0) et un but inscrit à Rennes (1-1).


Pourtant, sa progression fulgurante s'est stoppée brutalement le 3 novembre dernier, après avoir écarté du groupe professionnel. La cause ? L'incertitude concernant son avenir. Ce dernier était en "stagiaire deuxième année", étant libre de s'engager où il veut dès janvier 2019. D'après le président délégué du TFC, Jean-François Soucasse, Todibo avait reçu "une proposition salariale sans précédent dans l'histoire" du club. "Tant qu'il n'y aura pas de décision de son côté, il y aura mise à l'écart" avait alors indiqué à l'époque Soucasse.

Un accident qui aurait pu tout changer

Considéré comme une des plus grandes promesses du football français, Todibo aurait très bien pu ne jamais connaître ce destin. En effet, à 9 ans, le jeune garçon est victime d'un accident, percuté par une voiture, lui causant de multiples fractures aux jambes et aux chevilles. "Je quittais ma maison pour aller au judo, j'ai traversé la route et une voiture m'a renversé. C'est devenu un gros accident. Je me suis blessé aux deux jambes et à la cheville et il y a eu plusieurs fractures. (...) J'ai encore les cicatrices, mais c'est une vieille histoire" a-t-il raconté à La Dépêche du Midi.


Dix ans plus tard, son avenir va s'écrire en Catalogne, dans un des plus grands clubs du monde, le FC Barcelone. Une belle revanche sur la vie pour le jeune Guyanais, qui devient le 22e Français à rejoindre le cador de Liga.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le mercato hivernal 2019

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter