Qui est Mohamed Salah, le "Messi égyptien" sacré meilleur joueur africain de l'année ?

Qui est Mohamed Salah, le "Messi égyptien" sacré meilleur joueur africain de l'année ?

DirectLCI
SACRE - Exceptionnel depuis le début de saison avec Liverpool, l'Egyptien Mohamed Salah a été sacré meilleur joueur africain de l'année, ce jeudi à Accra (Ghana). A 25 ans, celui que l'on surnomme le "Messi égyptien" éclabousse l'Angleterre et l'Europe de son talent. Portrait.

Il est le premier Egyptien à remporter ce trophée depuis Mahmoud al Khatib en 1983. Lui, c'est Mohamed Salah, milieu offensif de Liverpool. Jeudi 4 janvier, le footballeur de 25 ans, auteur de 17 buts en Premier League, a reçu à Accra le Ballon d'Or africain 2017, remis au meilleur joueur du  continent, devant son coéquipier des Reds, le Sénégalais Sadio Mané, 2e, et le Gabonais du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang, classé en 3e position. "Remporter cette récompense est un rêve qui se réalise, 2017 a été une année incroyable pour moi et on a passé de grands moments avec la sélection", a déclaré le lauréat avant d'ajouter : "C'est un grand trophée pour moi, un moment spécial dans ma carrière. Je voudrais le dédier à tous les enfants en Afrique et en Egypte. Je voudrais leur dire de ne jamais cesser de rêver, ne jamais cesser d'y croire."


Né à Basyoun, dans le gouvernorat de Gharbeya en Égypte, au sein d'une famille de trois enfants, Salah se découvre très vite une passion pour le football, y jouant très régulièrement dans la rue. Après une formation dans un club au Caire, le jeune Mohamed débute en professionnel sous la tunique de l'Arab Contractors SC à l'âge de 17 ans, devenant le plus jeune joueur du championnat égyptien. Après près de 46 matchs et 12 buts avec le club cairote et des prestations remarquées, il signe le 10 avril 2012 au FC Bâle, qui lui fait signer un contrat de quatre ans pour un transfert estimé à 2,5 millions d'euros.

Au sein du club suisse, il se révèle très vite essentiel et s'immisce dans le top 15 des meilleurs jeunes attaquants du monde. Il parvient d'ailleurs en 2012 à figurer parmi les nominés au trophée du Golden Boy, classant les meilleurs espoirs évoluant au sein de clubs européens avant d'être nommé meilleur espoir africain de l'année 2012. Sa nouvelle notoriété va commencer à attirer de nombreux clubs européens comme l'Inter Milan, Liverpool ou encore Manchester United, mais c'est finalement  Chelsea qui va s'adjuger les services de l'Egyptien en janvier 2014, pour 16,5 millions d'euros.


Malheureusement, les débuts du prodige en Premier League sont difficiles, et Salah va trouver refuge en Italie, sous les couleurs de la Fiorentina, pour un prêt qui va le relancer. Il va alors montrer l'étendue de son talent avec 6 buts et 3 passes décisives en 16 rencontres de Serie A. Alors que la Viola tente de le recruter définitivement, Chelsea préfère le prêter à l'AS Roma en 2015-2016, avant de le vendre définitivement au club romain après une saison de très bonne facture (14 buts et 8 passes décisives en 34 matchs). Sa deuxième saison dans la capitale italienne va l'installer parmi les meilleurs ailiers d'Europe, inscrivant 15 réalisations et offrant 11 passes décisives en championnat. Des perfs qui amèneront Liverpool à retenter sa chance pour s'attacher ses services, cette fois avec succès, un chèque de 42 millions d'euros à l'appui.

Un service militaire évité de justesse

En plus de briller dans son club, celui que l'on surnomme le "Messi égyptien" va porter sa sélection lors de la Coupe d'Afrique des Nations 2017, la hissant en finale, perdue contre le Cameroun (1-2).  En octobre dernier, il marque un peu plus la sélection égyptienne de son empreinte en qualifiant son équipe pour le Mondial 2018 en Russie, grâce à un doublé décisif face au Congo (2-1). Une première depuis 1990.


On en oublierait presque que la carrière de l'ailier de Liverpool en Europe aurait pu tourner court après un épisode remontant à l'année 2014. À l'époque, le ministre de l'Enseignement supérieur égyptien prend la décision de contraindre le joueur de 22 ans, sous contrat avec Chelsea, à rentrer en Egypte afin d'y effectuer son service militaire, qui dure entre un et trois ans. La raison ? L'annulation de l'inscription de Salah dans un institut d'enseignement égyptien, un établissement qui lui permettait de voyager en Europe. Finalement, il sera finalement exempté par les autorités nationales en juillet de la même année. En dehors du terrain, l'attaquant est un homme généreux et engagé. En novembre dernier, il a apporté son soutien à une campagne de l'Onu contre les violences et les inégalités envers les femmes dans son pays.

Au sommet en Premier League et très en réussite en Ligue des champions cette saison avec 5 buts en 6 matchs, Mohamed Salah ne compte pas s'arrêter en si bon chemin et vise toujours plus haut. D'ailleurs, son idole, Zinédine Zidane, ne tarit pas d'éloges à son sujet : "Salah est un grand joueur. Il l'a prouvé à la Roma et il le prouve à Liverpool. [...] Il devient plus fort et pourtant il est encore assez jeune. Il peut encore donner beaucoup au football." Cela tombe bien, son club, le Real Madrid semble très intéressé par les services de l'ailier des Reds ...

Plus d'articles

Sur le même sujet