Rachat de l’OM : après MLD, au tour de Gérard Lopez de démentir

Football
VENTE – La rumeur d’une reprise de l’Olympique de Marseille par Gérard Lopez, accompagné d’un retour de Marcelo Bielsa, a pris du poids cette semaine. Mais après Margarita Louis-Dreyfus, c’est l’intéressé lui-même qui annonce que "rien n’est signé".

On le sait, à Marseille, dès que le sujet du football est abordé, il suffit d’un rien pour embraser la ville. Confirmation avec l’information de France Football, lundi, annonçant que l’OM serait vendu à l’homme d’affaires luxembourgeois, Gérard Lopez, auquel Marcelo Bielsa - érigé en icône sur la Canebière - aurait donné son accord pour revenir entraîner le club phocéen, un an après sa démission. Par le biais d’un communiqué, Margarita Louis-Dreyfus, l’actionnaire majoritaire de l’Olympique de Marseille, avait dans la foulée démenti arguant que "toute spéculation est fantaisiste". Une prise de position qui a trouvé un écho chez l’ancien président de l’écurie F1, Lotus.

Un énième épisode dans la vente du club

Pour L’Equipe, il a tempéré la rumeur. "Rien n'est signé avec personne, ni avec le vendeur, ni avec aucun entraîneur, y compris Marcelo Bielsa. Il faut vraiment que ces rumeurs incessantes et ces élucubrations cessent. Elles sont mauvaises pour le club et son avenir. Je n’ai jamais parlé à la presse ni aucun de mes collaborateurs ; nous respectons le club, ses supporters et la propriétaire actuelle." Un énième épisode (Iran, investisseurs américains, etc) dans ce long feuilleton, entamé depuis le mois d’avril, que représente la vente de l’OM alors que les pourparlers sont en cours avec Gérard Lopez ainsi qu’avec d’autres potentiels repreneurs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter