RC Lens : il parie contre son équipe et entre dans le collimateur de la LFP

RC Lens : il parie contre son équipe et entre dans le collimateur de la LFP
Football

PARIS SPORTIFS - C'est l'un des fléaux majeurs du sport actuel : les paris. Dernier exemple en date, le cas de David Faupala qui secoue le football lensois. Le jeune joueur des Sang et Or aurait récemment parié contre sa propre équipe, lors du dernier Lens - Lille (1-1), et la Commission de discipline de la LFP l'a logiquement convoqué.

Comme souvent, il a suffi de deux tweets pour déclencher la polémique. Dimanche dernier, le jeune David Faupala (17 ans) a affiché une certaine forme de colère après l'égalisation de tardive du RC Lens, en l'occurrence son club, face au Losc dans le derby du Nord en Ligue 1 (1-1). "J'passe a coter de 800 euros. Avec l'égalisation de Lens #lt", a-t-il publié dans un français approximatif. Résultat immédiat ? Un début de pugilat sur le réseau social très friand du procédé et, comme souvent, un compte fermé dans la foulée.

Quatre jours plus tard, à l'occasion de sa réunion hebdomadaire classique, la Commission de discipline de la LFP a décidé de ne pas laisser cette "affaire" sans suite. "La Commission, ayant pris connaissance des déclarations du joueur David Faupala ayant laissé entendre sur son compte Twitter qu’il aurait parié lors de la rencontre RC Lens-LOSC de la 17e journée de Ligue1, se saisit de ces faits et convoque le joueur pour sa séance du jeudi 8 janvier 2014 dans le respect des dispositions des règlements disciplinaires et du Code du Sport imposant 15 jours de délai minimum", peut-on lire depuis ce jeudi soir sur le site internet de l'instance tricolore.

"Je n'ai rien commis d'illégal", clame le joueur

Si la LFP prend toutes les précautions pour évoquer ce dossier, parlant d'un sous-entendu du joueur et non d'un aveu réel de pari, ce dernier a en fait reconnu les faits lundi dernier en publiant un long message sur son compte Facebook, cette fois-ci dans un français parfait... "Je tiens à rappeler aux supporters lensois que je n'ai rien commis d'illégal, n’étant pas un joueur professionnel, les paris ne sont pas interdits", a-t-il clamé alors que des clauses sont pourtant prévues, dans les contrats stagiaire, aspirant ou élite, interdisant les paris sportifs à son bénéficiaire. 

LIRE AUSSI >> Le RC Lens attend 16,5 millions d'euros pour survivre en Ligue 1

Peut-être ignorant de ladite clause, David Faupala est sous le coup d'une sanction, lui qui, en début de semaine, avait voulu justifier sa démarche en tombant sur ses dirigeants : "Lorsque j'ai voulu quitter le RC LENS en fin de saison dernière (contre de grosses indemnités dont le club aurait bien besoin aujourd'hui) le club m'en a empêché tout en me faisant comprendre quotidiennement depuis qu'il ne compte pas sur moi à l'avenir. Je quitterai donc le RC LENS libre en fin de saison et malheureusement sans regret." Sur ce dernier point, rien n'est moins sûr. Malheureusement.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent