Real-Barça : Joey Barton se paye (encore) Neymar en plein Clasico

Football

FOOTBALL - Neymar a eu beau ouvrir le score dès la 4e minute au Santiago-Bernabeu, la victoire finalement sans appel (3-1) du Real Madrid l'a exposé au fiel de Joey Barton, que l'Anglais a, une nouvelle fois, abondamment déversé sur l'attaquant brésilien du FC Barcelone durant le match.

Joey Barton n'a jamais aimé Neymar. Pour mémoire, c'est parce qu'il s'en était (déjà) pris, via son fameux compte Twitter , à l'attaquant brésilien pendant un match amical de la Seleçao, en mars 2013, que Thiago Silva avait cru bon de voler au secours de son coéquipier et compatriote, le capitaine du PSG ayant ensuite subi les foudres de l'impétueux anglais. Eh bien sachez que ni le transfert de la superstar au FC Barcelone l'été suivant, ni même son Mondial convaincant n'ont conduit l'actuel milieu de Queens Park Rangers à réviser son jugement. Pire, il en a encore fait sa cible durant la quasi totalité du Clasico de samedi soir remporté (3-1) par le Real Madrid .

Pour Barton, Neymar est un "animal de foire"

"Tiens, le fan club de Neymar revient me taquiner, j'imagine qu'il a dû marquer ou sortir de l'ombre de Messi pendant une seconde", a-t-il embrayé dans la foulée de l'ouverture du score par le Brésilien, au bout de quatre minutes de jeu. "C'est la peluche de Messi. Lionel restera toujours son papa", a-t-il poursuivi. Avant d'estimer, dans un 3e tweet de rang, que Neymar (comme Zlatan) est "10 fois moins fort" que Messi, Ronaldo, Suarez, Bale et Iniesta.

Sur sa lancée, il lui a ainsi fait payer l'égalisation du Real par Ronaldo juste avant la pause : "Message au fan club de Neymar : regardez comment votre héros court après Carjaval sur l'action qui mène au penalty. #animaldefoire" Puis de conclure, tandis que le Barça prenait le bouillon en fin de match : "Est-ce que le fan club de Neymar peut me dire s'il est toujours sur le terrain ? #ridicule #surcoté" Aucun journaliste n'a invité Neymar à réagir à ces saillies après la rencontre. La première (et dernière) fois que c'est arrivé, dans la zone mixte de Wembley il y a un plus d'un an et demi, le Brésilien avait juste répondu : "Mais c'est qui, Joey Barton ?" Nul doute qu'il n'en sait pas plus aujourd'hui.

Lire et commenter