Real-Bayern : Benzema et Ribéry, trajectoires croisées

Real-Bayern : Benzema et Ribéry, trajectoires croisées

DirectLCI
LIGUE DES CHAMPIONS - À l'occasion de la royale demi-finale de ce mercredi soir qui oppose le Real Madrid au Bayern Munich, Karim Benzema aura le plaisir de recevoir son ami et coéquipier en équipe de France, Franck Ribéry. Si leur amitié ainsi que leur talent sont évidents, ils connaissent actuellement un état de forme différent. Le Madrilène est éblouissant lorsque le Bavarois subit une baisse de régime....

Quand ils vont se croiser dans l'antre du Santiago Bernabeu avant le match, on peut imaginer que les deux compères vont se balancer deux-trois piques, comme ils ont coutume de le faire au sein de l'équipe de France. Complices, les deux derniers Français encore en Ligue des champions aiment la vanne facile, en particulier Franck Ribéry, connu dans le monde du foot pour ses farces et ses facéties (on se souvient du seau d'eau sur Oliver Kahn).

Mais cette fois, "'Ti Franck" va moins chambrer que d'habitude, et peut-être même encaisser un peu : ses dernières sorties avec le Bayern n'ont pas été glorieuses. Il serait stupide de parler de crise de confiance ; un "coup de mou", une fatigue passagère serait une expression plus appropriée. Franck Ribéry n'a plus, depuis trois matchs, son rayonnement habituel, lui qui avait pour habitude de martyriser ses adversaires depuis son fameux côté gauche. Que ce soit lors de la demi-finale de Coupe remportée facilement (5-1) contre Kaiserslautern, contre Eintracht le week-end dernier (2-0) ou la défaite contre Dortmund il y a 10 jours (3-0), le résultat fut le même : un Ribéry fantomatique. Il a encore peiné samedi : jamais dans le rythme et peu influent, l’international de 30 ans n’a tiré qu’une seule fois au but et, chose improbable, il n’a gagné que 17,6 % de ses duels…. Suffisant pour convaincre Pep Guardiola de le remplacer prématurément par Müller. Chose qui risque d'arriver si Ribéry joue mal ce mercredi soir.

Ça roule pour Benz'

Karim Benzema est dans un autre état d'esprit : il est plus que jamais épanoui au sein d'une équipe qui joue vite et bien, capable de contre-attaques supersoniques. Ce genre d'actions nécessite le décalage en une touche dont Benzema est friand, comme sa passe géniale pour Di Maria en finale de Coupe du Roi. Plus qu'un buteur, "RimK" est un cerveau : il passe, dribble, presse et frappe en temps voulu. 17 buts en Liga, 4 en C1 : plus qu'honorable quand on a des buteurs monstres à ses côtés. La force de Benzema, c'est de s'adapter au jeu en puissance et en rapidité de Bale et de Ronaldo, sans imposer un style particulier.

En contraste avec le jeu harcelant, rapide (et actuellement brouillon) de Ribéry, il est dans la justesse. "Benzebut" enchaîne les saisons de haut niveau dans un des meilleurs clubs du monde. Ce mercredi soir, les deux plus grands espoirs français pour la Coupe du monde auront leurs armes, aussi différentes soient-elles, pour faire la différence. Même si ce match de gala ne se résume pas qu'à ce duel.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter