Real-Bayern : pourquoi il va y avoir des buts

Real-Bayern : pourquoi il va y avoir des buts

DirectLCI
LIGUE DES CHAMPIONS - La demi-finale qui oppose mercredi soir le Real Madrid au Bayern Munich a tout d'une finale avant l'heure. Après la purge de la veille, ce match promet en tout cas beaucoup de buts. Voilà pourquoi.

Difficile de faire plus offensif. Alors que la rencontre entre l'Atlético et Chelsea a accouché mardi d'un 0-0 , le premier depuis 5 ans à ce niveau de la compétition, la seconde demi-finale promet d'être explosive. Le Real Madrid et son trio infernal Benzema-Bale-Cristiano Ronaldo, surnommé ''BBC'', va tenter de mettre le feu mercredi soir avant le match retour. Mais le Bayern Munich de Ribéry, Robben, Mandzukic, Muller & co n'entend pas jouer la défensive non plus.

Les trois artistes merengue ont déjà enfilé 88 buts cette saison, dont 14 pour Ronaldo en Ligue des champions, qui pourrait devenir le recordman de buts marqués sur un même exercice en cas de nouvelle réalisation mercredi. Après quelques mois compliqués, Bale est en train de parfaitement s'intégrer au collectif madrilène et, pendant de CR7 à droite, gagne en complémentarité avec ses deux coéquipiers. Pour le plus grand plaisir de l'international français, auteur de 23 réalisations cette saison (1 but tous les deux matches).

Le banc du Bayern peut faire la différence

Face à ces trois fantastiques, les Munichois opposent un trio champion d'Europe qui fait encore ses preuves cette saison : Robben-Müller-Ribéry, bien que ce dernier soit un peu moins en vue ces dernières semaines . Ces trois hommes ont marqué 58 buts cette saison et disposent en plus d'un banc de classe mondiale avec Mandzukic (26 buts), possible titulaire en pointe ce soir, Götze (13) et Pizarro (7). Une armada capable de transpercer trois fois la défense de United en 15 minutes au tour précédent.

La rencontre opposera la meilleure attaque d'Espagne (94 buts, soit 2,8 par match) à la meilleure d'Allemagne (84, soit 2,7 par match). Jusqu'à être mathématiquement champion, le Bayern Munich a même marqué dans tous ses matches alors que le Real n'est resté muet que trois fois cette saison. Et si elles sont solides, les deux défenses ne se montrent pas impeccables. Les Madrilènes ont failli craquer au tour précédent à Dortmund (défaite 2-0 ) et ont carrément explosé lors du dernier Clasico face au Barça (3-4 ) en Liga. Les Bavarois ont encaissé 8 buts en 10 matches de Ligue des champions, dont 7 en seconde période.

Des chiffres qu'on ne voit pas contredits mercredi soir. ''Nous n'allons pas jouer pour bloquer l'adversaire mais pour montrer notre jeu'', a prévenu Carlo Ancelotti, qui aimerait bien entamer le match retour avec un peu d'avance au score. Cela tombe bien, le Bayern excelle également en contre. Ça promet. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter