Real Madrid : appelez-le Gareth Bolt !

Real Madrid : appelez-le Gareth Bolt !

Football
DirectLCI
FOOTBALL - Gareth Bale a conquis le cœur des supporters du Real Madrid en inscrivant un but lunaire, mercredi en finale de la Coupe du Roi, perdue par le FC Barcelone (2-1). Une course folle conclue par une réalisation décisive qui change le statut du Gallois au sein de la Maison Blanche.

Une course folle pour un but d'anthologie. Au lendemain du sacre du Real Madrid en Coupe du Roi , la presse de la capitale espagnole n'a d'yeux que pour Gareth Bale. Une attention logique pour le Gallois, qui a profité du Clasico disputé mercredi à Valence pour marquer les esprits et conquérir le cœur des supporters merengue. Et de quelle manière ! Sa chevauchée fantastique, et ces 59 mètres avalés en 7 secondes à la vitesse moyenne de 27 km/h, ponctuée par le but de la victoire à cinq minutes du coup de sifflet final est encore dans toutes les têtes.

Bis repetita

Les images ont fait le tour du monde et ce coup d'éclat vaut à l'intéressé d'être rebaptisé par Marca , un quotidien sportif pro-Real, "Gareth Bolt", en référence au sprinter jamaïcain. Décisif dans la conquête de la 19e Coupe du Roi glanée par le Real, le Gallois ne semblait pourtant pas, après coup, mesurer la portée de son exploit. "En fait, j'en ai inscrit un comme ça avec le pays de Galles il n'y a pas si longtemps ( contre l'Islande le 5 mars , ndlr), en devant courir hors des limites du terrain", rappelait-il modestement. "Là, j'ai juste essayé de contourner le joueur, je ne l'ai pas vu revenir, j'étais juste focalisé sur l'idée d'avoir ce ballon et marquer". Le pauvre Marc Bartra doit encore en faire des cauchemars.

Les songes ont dû être autrement plus agréables pour Bale. "Je suis très heureux, j'ai réalisé un rêve", confiait-il après ce Clasico. "Je suis venu au Real pour gagner des titres et j'espère que ce sera le premier d'une longue série". Plus que pallier l'absence de Cristiano Ronaldo, relégué en tribune à cause d'une blessure, le Gallois de 24 ans a, après avoir été branché sur courant alternatif une bonne partie de la saison, enfin justifié les 91 millions d'euros investis par le Real pour le recruter à Tottenham l'été dernier. Et ce n'est pas fini puisque le Real est en lice pour un inédit triplé Coupe du Roi-Liga-Ligue des champions ce printemps. Avec un Bale à ce niveau-là, rien n'est impossible.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter