Real Madrid : Benzema, ça démarre bien !

Football
DirectLCI
FOOTBALL - Bien sûr, il ne faut pas tirer des conclusions hâtives. Mais le match de Karim Benzema lundi soir, agrémenté d'un but contre le promu Cordoba (2-0), tend à renforcer sa position d'attaquant majeur du Real Madrid. "Ce n'est que le début", prévient toutefois son entraîneur.

Il n'avait plus marqué en Liga depuis quasiment 600 minutes (571 précisément). Pour démarrer la nouvelle saison du championnat de football espagnol, Karim Benzema a donc fait coup double. Il a lancé les siens contre le promu Cordoba (ville plus connue sous le nom de Cordoue côté français) et a mis fin à cette disette peu glorieuse.

Sur un corner centrant de la recrue Toni Kroos en première période, l'attaquant de l'équipe de France a ainsi catapulté le ballon au fond des filets d'une belle tête . Efficace devant le but face à une formation logiquement inférieure à celle sacrée championne d'Europe en mai dernier, Benzema a par ailleurs fait parler d'autres qualités pour aider les siens à décrocher un premier succès 2-0.

Ancelotti, son meilleur soutien

"Quand un attaquant comme Karim marque, tout le monde est très content. Mais pour ma part, je ne juge pas son jeu seulement à travers les statistiques, a réagi Carlo Ancelotti après la rencontre, dans des propos relayés par As. Il nous apporte tant de choses, même quand il ne marque pas." Encore intéressant dos au but et dans sa conservation de balle lundi, l'ancien Lyonnais a rendu visibles certaines raisons qui ont poussé son coach italien à le soutenir ces dernières semaines.

Convaincu qu'il se fond parfaitement dans le jeu merengue, "Carlito" avait constamment accordé sa confiance à Benzema, participant forcément à sa longue prolongation de contrat dans la capitale ibérique (il est désormais lié avec le Real jusqu'en juin 2019). Exit, aussi, l'intérêt pour le Monégasque Radamel Falcao ou tout autre buteur de haut niveau. En 2014-2015, le Real devrait encore compter sur le joueur de 27 ans pour conclure ses belles actions.

Une écurie merengue toutefois en manque "de vitesse et de rythme" par moments d'après l'ancien entraîneur du PSG, tout comme son avant-centre. "Ce qui serait préoccupant, c’est qu’il soit déjà prêt à cette période de la saison. On vient juste de commencer." Oui, mais plutôt du bon pied.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter