Real Madrid - FC Barcelone : Ousmane Dembélé, un réveil qui tombe à pic

Football
FOCUS - Avant le mythique Clasico opposant le Real Madrid, troisième, et le FC Barcelone, leader de la Liga, un homme a attiré l'attention ces dernières semaines grâce à des performances remarquées : Ousmane Dembélé. Décrié au début de la saison, le Français prend sa revanche et s'est montré décisif face au FC Séville (4-2), puis face au Real Madrid mercredi (3-0). De bonne augure pour les prochaines grandes échéances du FCB.

Le vent a-t-il définitivement tourné en faveur d'Ousmane Dembélé ? Décrié pour son comportement et ses prestations en dents de scie depuis son arrivée au FC Barcelone, à l'été 2017, et plus particulièrement en automne dernier, le Français a progressivement fait taire les critiques en enchaînant des performances justifiant le montant faramineux de son transfert : 120 millions d'euros.


Dernière sortie remarquée en date : face au Real Madrid en demi-finale retour de Coupe du Roi mercredi (3-0). Insaisissable sur son aile gauche, le joueur formé au Stade Rennais a été décisif sur deux des trois buts des Blaugranas, délivrant une passe décisive à l'Uruguayen Luis Suarez (50') avant d'être à l'origine du but contre-son-camp de son compatriote Raphaël Varane (69').

Décisif face à Séville et le Real

Après la rencontre, son coach, Ernesto Valverde, n'a pas manqué de saluer la performance du natif de Vernon : "C'est un joueur qui se débrouille bien sur les deux ailes. En première période, il n'a pas été très à l'aise avec le ballon mais en seconde, il a pris l'espace. Et quand il prend l'espace, c'est un joueur très fort." Quatre jours plus tôt face à Séville (4-2), le champion du monde tricolore avait déjà fait étalage de son talent lors de son entrée à la pause, mettant la défense andalouse à bout de souffle de par ses accélérations et ses crochets, avant de délivrer une passe décisive à Lionel Messi, auteur d'un triplé.


Entouré de joueurs ultra-techniques, dotés d'une vision du jeu et d'une qualité de passe au-dessus de la moyenne, le numéro 11 du FC Barcelone, présente un profil différent lui permettant d'offrir des solutions radicalement différentes à son coach, avec notamment la possibilité de négocier des contre-attaques rapides, moins faciles à exploiter en présence d'un Philippe Coutinho.

Déjà en avance sur la saison dernière

Malgré un temps de jeu moins important depuis le début de l'exercice 2018-2019 (2062 minutes jouées contre 2359), le Français se montre beaucoup plus décisif que son homologue brésilien, avec qui il est en concurrence sur l'aile gauche. Alors que l'ancien chouchou de Liverpool compte 8 buts et 5 passes décisives en 37 matchs toutes compétitions confondues, le surdoué de 21 ans cumule 13 réalisations et 7 offrandes en 32 rencontres. Un total en progression par rapport à sa première année au Camp Nou, où il avait marqué à seulement 4 reprises et délivré 9 passes décisives en 24 matchs toutes compétitions confondues.


Coéquipier de "Dembouz" en 2017-2018 avant de partir s'exiler au Japon, au Vissel Kobe, la légende catalane Andrés Iniesta ne tarit pas d'éloges sur le Tricolore : "C'est un joueur très spécial qui peut décider des matches tout seul. Ousmane est très joueur, très rapide et déterminé. Il aide le Barça avec son génie. Il marque régulièrement cette saison. Il peut devenir un joueur très, très important pour le Barça à l'avenir."

En l'espace de onze jours, Dembélé a une énorme carte à jouer dans la rotation des Barcelonais, avec deux affiches de très haut niveau, notamment le huitième de finale retour de Ligue des champions face à l'Olympique Lyonnais. Mais la première étape n'est autre que le Real Madrid, ce samedi, contre qui il a brillé en milieu de semaine. Reste à savoir si ses dernières sorties ont convaincu Valverde de l'aligner d'entrée. Réponse à 20h45.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter