Real Madrid : l'agent de Gareth Bale charge violemment Cristiano Ronaldo

Football
FOOTBALL - C'est de notoriété publique : Cristiano Ronaldo et son coéquipier au Real Madrid, Gareth Bale, ne sont pas les meilleurs amis du monde. Mais cela ne risque pas de s'arranger après la toute dernière sortie de l'agent du Gallois.

C'est connu : le mieux est l'ennemi du bien. Au Real Madrid, voilà maintenant de longs mois qu'il ne vaut mieux pas s'étendre sur la relation entre les deux plus grandes stars de l'équipe, Gareth Bale et Cristiano Ronaldo. En effet, depuis que le premier a été acheté pour un montant plus élevé que le second (100 millions d'euros contre 94 millions), une véritable lutte d'ego oppose les deux coéquipiers, qui cherchent plus à se mettre en valeur individuellement qu'à collaborer pour le bien du club. Combien de fois a-t-on ainsi vu le Portugais pester quand le Gallois tentait de frapper au but plutôt que de lui passer le ballon ? Dans ce contexte, la toute dernière sortie de Jonathan Barnett, dans les colonnes du Guardian, figure une étincelle dans une poudrière, alors que l'agent du Britannique essayait pourtant initialement de faire croire que tout allait bien entre les deux hommes.

À VOIR AUSSI >> VIDEO - Cristiano Ronaldo dépité après le but de Bale

Jugez plutôt : "Ils ne vont pas manger tous les soirs ensemble, mais tout va bien. Il n’y a pas de haine. Gareth est un gars tranquille. Ils sont totalement opposés. Mais je pense que Gareth peut apprendre un peu de Ronaldo, et aussi de leurs interactions. Après, il veut vivre sa propre vie et il le fait. Gareth est un grand footballeur, il ne veut rien être de plus. Il a de bons soutiens (allusion au président Florentino perez, ndlr), mais toute sa vie consiste à être le meilleur joueur de foot du monde. Je ne pense pas qu'il veuille être le meilleur top model, ou le meilleur vendeur de sous-vêtements du monde (Ronaldo a créé une marque à son nom, ndlr). Ça, ce n’est pas lui." Deux dernières phrases qui risquent de faire jaser. Mais surtout d'hérisser la crête au gel du triple Ballon d'or (imberbe par ailleurs).

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter