Real Madrid : Luka Modric tacle violemment l’arbitrage vidéo au Mondial des clubs

Real Madrid : Luka Modric tacle violemment l’arbitrage vidéo au Mondial des clubs
Football

POLÉMIQUE – Le Real Madrid a disposé (2-0) des Mexicains du Club America en demi-finale de le Coupe du monde des clubs, ce jeudi, mais c’est le second but, signé Cristiano Ronaldo, qui a focalisé toute l’attention…

Cristiano Ronaldo et Karim Benzema sont là. Ils ont même tous les deux marqué, ce jeudi, lors de la demi-finale de la Coupe du monde des clubs qui opposait leur Real Madrid aux Mexicains du Club America (2-0). Mais la véritable star de la compétition, c’est l’arbitrage vidéo.  Il avait déjà fait parler de lui la veille, lors de l’autre demie, entre les Kashima Antlers et l'Atlético Nacional (victoire 3-0 des Japonais), durant laquelle il avait été utilisé pour la toute première fois pour accorder un penalty dans un match officiel, recevant alors des compliments. Place aux critiques aujourd’hui.

En cause : le second but du match, œuvre de Cristiano Ronaldo, qui fut d’abord accordé par l’arbitre, puis invalidé… puis de nouveau validé. Ce qui a provoqué une certaine stupeur chez les Madrilènes, mais surtout un long moment de flottement. Entre-temps, l'assistant avait dit à l’arbitre central que le Portugais était hors-jeu, avant de demander la vidéo pour vérifier, et constater que ce n’était pas le cas. On touche là les premières limites de l’outil : que se passera-t-il quand il ne s’agira pas d’un but mais d'un carton rouge, ou de l'indentité d'un joueur à avertir, et que de tels atermoiements viendront longuement hacher le rythme des matchs ?

Lire aussi

Interrogé sur l’incident en conférence de presse après la rencontre, Luka Modric n’a pas versé dans la langue de bois, douchant sans doute quelque peu l’enthousiasme des officiels de la FIFA : "Je ne sais pas quoi dire. C'est quelque chose de nouveau. Maintenant, pour être honnête, c’est une invention que je n’aime pas, elle crée beaucoup de confusion. Nous avons eu une réunion avec des arbitres ces derniers jours. Mais je n'ai pas trop écouté parce que je ne m'attends pas à ce qu’on continue à l’utiliser. Pour moi, ça ne correspond pas au football. Nous verrons bien ce qui se passe. Mais ma première sensation, c’est que ce n’est pas bon." Le Croate a peut-être déjà en tête ces instants où, fatalement, le revisionnage des images, même sous différents angles, ne permettra pas de se faire une idée claire.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent