Real Madrid : Pour Benitez, Ronaldo est "l'un des meilleurs"

Real Madrid : Pour Benitez, Ronaldo est "l'un des meilleurs"

DirectLCI
FOOTBALL - Ou quand la délicatesse devient polémique... Ce vendredi, Rafael Benitez a décrit son nouveau joueur, Cristiano Ronaldo, non pas comme le meilleur joueur du monde mais comme "l'un des meilleurs". Un crime de lèse-majesté, à n'en pas douter...

C'est un secret de polichinelle, Cristiano Ronaldo prête une certaine attention à l'appellation "meilleur joueur du monde". Sans vraiment témoigner d'intérêt à ce qu'on appelle communément humilité, le joueur du Real Madrid estime parfois (comme en septembre dernier) mériter cette distinction un brin absconse.

LIRE AUSSI >> Vidéo : quand Pepe fait se rouler par terre Ronaldo

Son ex-entraîneur, le très magnanime Carlo Ancelotti, avait d'ailleurs affirmé dès son arrivée à Madrid (en 2013) que le Portugais était bien à ses yeux le meilleur footballeur au monde. Iker Casillas, lui, s'était dit-on mis à dos le Lusitanien quand il avait justement déclaré que l'Argentin Lionel Messi était un cran au-dessus de tous les autres.

Benitez ne peut trancher parmi ses joueurs

Eu égard à ce contexte de cours de récréation, toute parole sur la question existentielle "c'est qui le plus fort ?" est sujette à la querelle du côté des Merengue. De fait, la récente déclaration de Rafael Benitez sur la qualité de son effectif et le talent propre de son attaquant portugais pourrait aisément déclencher une nouvelle polémique futile de l'autre côté des Pyrénées. 

LIRE AUSSI >> VIDEO - Cristiano Ronaldo dépité... après un but de Bale

Contrairement à Ancelotti ou même à Luis Enrique (l'entraîneur du Barça affirme environ toutes les deux semaines que Messi est le plus grand joueur de tous les temps), Rafael Benitez a fait de Cristiano Ronaldo un footballeur parmi les autres. "C’est difficile de dire qui est le meilleur joueur du monde, parce qu’il y a actuellement beaucoup de joueurs à un niveau incroyable", a dit l'entraîneur espagnol lors d'une conférence de presse à Melbourne." Ronaldo, Bale, Benzema, James… Tous sont au top. A partir de là, chacun peut en choisir un et le mettre devant l’autre. Pour moi, décrire Ronaldo comme ‘l’un des meilleurs’ est suffisant", a-t-il ajouté avant de conclure : "C’est comme demander à une fille de choisir entre sa mère et son père. C’est toujours délicat." Ou quand la délicatesse devient polémique...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter