Real Madrid : Ronaldo revoit la vie en rose

Real Madrid : Ronaldo revoit la vie en rose

DirectLCI
FOOTBALL - Buteur et passeur, Cristiano Ronaldo a été le grand artisan de la victoire du Real Madrid sur la pelouse de Schalke 04 (2-0), mercredi en Ligue des champions. Une prestation forcément bienvenue après un mois compliqué entre carton rouge et polémique extra-sportive.

"C'est évident que le but lui a fait du bien". Les propos de Carlo Ancelotti symbolisent la sortie de crise vécue par Cristiano Ronaldo, mercredi du côté de Gelsenkirchen. Un mois pile-poil après son dernier but, le Portugais a retrouvé le chemin des filets pour lancer le Real Madrid vers la victoire (2-0) en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Et tourner la page de quelques semaines inhabituellement agitées pour le triple Ballon d'Or.

"Je ne l'ai jamais vu triste"

Il y avait d'abord eu ce carton rouge récolté pour un coup de sang sur le terrain de Cordoue, le 24 janvier. Une fois sa suspension de deux matches purgée, Ronaldo avait vécu un retour à la compétition compliqué en se montrant impuissant lors du naufrage du Real sur le terrain de l'Atlético Madrid (4-0), le 7 février. Et dans la foulée de ce derby, c'est la célébration de son 30e anniversaire qui avait valu au Portugais une pluie de critiques. Comme si la défaite, même lourde, devait empêcher le footballeur de vivre normalement et donc de fêter un anniversaire organisé de longue date.

EN SAVOIR +
>> VIDEO : les bijoux de Ronaldo et Marcelo contre Schalke
>> VIDEO : l'anniversaire de Ronaldo vu de l'intérieur
>>
VIDEO : après avoir frappé deux adversaires et nargué tout un stade, Ronaldo s'excuse

Alors, quand CR7 s'est élevé dans les airs pour dévier victorieusement de la tête le centre de Dani Carvajal (26e), il a serré le poing et cherché du regard Ancelotti, un entraîneur qui n'a eu cesse de le soutenir durant la tempête. "Il est de retour", a souligné l'entraîneur italien au sujet de son joueur vedette. Pourtant, pas sûr, malgré cette disette passagère, que Ronaldo était vraiment absent. "Je ne l'ai jamais vu triste", a confié Pepe au sujet de son compatriote. "C'est normal que quand quelqu'un marque 60 buts par saison et ne le fait pas pendant trois ou quatre semaines les gens spéculent sur un coup de mou, mais il a toujours travaillé pour aider ses coéquipiers". Et CR7, auteur de 290 buts en 280 matches avec le Real (!), de reprendre son impressionnant rythme de croisière.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter