Real Madrid : Toni Kroos critique la fête de Cristiano Ronaldo

Real Madrid : Toni Kroos critique la fête de Cristiano Ronaldo

DirectLCI
REAL MADRID – Toni Kroos n'a pas forcément apprécié la petite fête de Cristiano Ronaldo après la défaite du Real Madrid face à l'Atlético, et le milieu de terrain allemand a tenu à lui faire savoir suite à la victoire contre Schalke 04 mercredi soir.

Plus que la victoire du Real Madrid sur la pelouse de la Veltins Arena face à Schalke 04 mercredi soir, c'est la sortie de Toni Kroos au micro de la télévision allemande qui a retenu l'attention des divers journaux espagnols. Le milieu de terrain de la Mannschaft était de retour dans son pays quelques mois après son sacre mondial et il s'est confié sur les récents problèmes qui ont touché la formation de Carlo Ancelotti.

Entre la défaite du Real face à l'Atlético Madrid au début du mois de février et la petite fête organisée par Cristiano Ronaldo dans la foulée de ce revers, Kroos avait du pain sur la planche au moment de répondre aux questions de la ZDF. Et l'ancien joueur du Bayern Munich n'a pas manqué de s'épancher davantage sur la petite sauterie du triple Ballon d'Or. S'il a confirmé avoir été invité à cette soirée, comme l'ensemble de ses coéquipiers, il a avoué que le moment choisi par le Portugais n'était pas forcément idéal.

Carlo Ancelotti ne s'immisce pas dans la vie privée

"Oui j'étais invité, mais je n'y suis pas allé. Pourquoi ? Parce que j'imaginais plus ou moins ce qui allait se passer ensuite. Je ne suis pas là pour gronder les gens car c'est quelque chose que l'on décide personnellement. Naturellement il y a des moments plus opportuns qu'après une défaite 4-0 contre l'Atlético mais c'est également compliqué d'annuler une fête de ce type, avec 300 invités, juste après une rencontre." Un incident qui n'avait pas vraiment trouvé écho du côté de Carlo Ancelotti, toujours aussi protecteur avec son groupe. "La fête de Ronaldo, ce n’est pas un problème. Je ne prends pas en compte la vie privée des footballeurs. Je ne vais pas commencer à le faire. Chacun peut faire ce qu’il souhaite" avait assuré le coach des Merengues.

Si Kroos a également reconnu que le Real avait "très très mal joué" lors de cette cinglante défaite durant le derby madrilène , il semblait plus mesuré quand on lui a expliqué que son club connaissait une crise passagère. "Nous avons perdu un seul match. Je pense que beaucoup d'équipes aimeraient connaître la même crise que la nôtre."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter