Real Madrid : Une plainte contre Zidane !

Football
DirectLCI
FOOTBALL - La présence de "Zizou" en tant qu'entraîneur ne plaît pas à tout le monde. Pas au Cenafe en tout cas. Le centre national des entraîneurs espagnols a porté plainte contre Zinedine Zidane, reprochant au Français de ne pas avoir les diplômes requis pour entraîner la réserve du Real Madrid.

Un premier match en tant qu'entraîneur de la Castilla (la réserve du Real Madrid qui évolue en troisième division espagnole), une premier défaite contre l'Atlético (1-2) et une plainte déposée à son encontre. Non, Zinedine Zidane ne pouvait pas faire pire pour ses débuts sur le banc. Depuis le week-end dernier, l'ancien meneur de jeu des Bleus est dans le collimateur du Centre National de Formation des Entraîneurs espagnols, le Cenafe.

Selon l'association, Zidane n'est pas assez diplômé pour prétendre à ses fonctions actuelles et il ne devrait pas "prendre la place d'un autre". " "Selon toutes les informations que nous possédons, M. Zidane dispose du diplôme d’entraîneur niveau 2. Ce diplôme ne lui permet pas d’exercer comme entraîneur de la Castilla, dénonce le Cenafe dans un communiqué. Mais M. Zidane exerce la fonction d’entraîneur dans cette équipe. Cela constitue clairement une infraction de l’article 104.1 du Code disciplinaire de la Fédération espagnole de football."

"Un manque de respect"

Comme ce fut souvent le cas dans le passé avec d'autres anciens joueurs non diplômés, Zidane se servirait ainsi d'un prête-nom, celui de Santiago Sanchez en l'occurrence, pour pourvoir exercer ce métier. Sur la feuille de match contre l'Atlético, il était notamment enregistré en tant qu'entraîneur adjoint. "Mais cette répartition des tâches n’existe que sur papier. Zidane ne dispose pas des diplômes requis", s'insurge également le Cenafe, alors que la formation suivie à Limoges par "Zizou" ne lui permettrait pas d'entraîner au-delà d'une division régionale. 

"Que le Real Madrid soit l'une des institutions les plus renommées dans le monde ou que M. Zidane soit l'un des symboles de ce sport ne les dispensent pas de remplir les règles qui nous lient tous, annonce Miguel Galan, le président du Cenafe. Cette plainte est motivée par le manque de respect de l’égalité avec des milliers d'étudiants qui sont dans notre école ainsi qu'avec les autres entraîneurs. Je suis convaincu que si ces faits s’appliquaient à une équipe modeste et un entraîneur sans pedigree, on leur serait tombé dessus dès le début de la pré-saison..." Reste à savoir si cette plainte aura une incidence sur la seconde carrière de "ZZ"...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter