Reprise de la Ligue 1 : Angers, Ajaccio, Toulouse… ils vont lutter pour ne pas descendre

Football
PROJECTIONS - Avec le Championnat qui reprend ses droits ce week-end vient l’inévitable question des grandes tendances. Et bas de tableau, plusieurs clubs, promus ou non, vont sans doute passer une bonne partie de la saison à batailler pour ne pas descendre en Ligue 2.

Quoi qu’il arrive, le couperet va tomber. Qu’importe la décision du Conseil d’Etat quant au nombre d’équipes qui pourront monter et descendre à la fin de la saison qui débute vendredi, il y aura de toute façon des déçus. Clubs tout juste promus qui vont tenter de ne pas faire l’ascenseur ou formations qui ont dangereusement flirté avec le précipice l’an dernier, plusieurs équipes ont vraiment profil pour passer un exercice 2015-2016 sur le fil du rasoir.

GFC Ajaccio et Angers : 70 % de chance de descendre
Depuis 10 ans en Ligue 1, il y a en moyenne un voire deux des trois promus qui font l’ascenseur à la fin de l’exercice. La saison passée, Metz et Lens n’ont d'ailleurs pas réussi à faire mentir cette statistique. Et cette année, Ajaccio et Angers ont clairement le profil pour les imiter. Le Gazelec, qui est le dernier budget du Championnat, n’a ainsi pu renforcer son effectif qu’avec des joueurs de L2. A l’inverse, le SCO, a eu une boulimie dangereuse sur le marché des transferts (15 arrivées et 14 départs), qui risque de déstabiliser l’équipe.

 Troyes, Caen, Reims : 55 % de chance de descendre
Malgré son statut de champion de Ligue 2, l’ESTAC n’échappe pas à la malédiction du promu, qui l’avait d’ailleurs frappé lors de la saison 2012-2013. Reste que désormais, les Troyens savent à quoi s'en tenir. Quant à Caen, monté dans l’élite l’an passé et surprenant 13e, il va s’agir maintenant de confirmer. Et pour beaucoup d’observateurs, la seconde saison en L1 est toujours la plus compliquée à négocier. Reims peut d’ailleurs en témoigner, puisque les Champenois ont longtemps flirté avec la zone rouge. Ce qui pourrait à nouveau se produire cette saison.

► Toulouse : 20 % de chance de descendre
Ce serait une grosse surprise mais depuis quelque temps, le Championnat de France n’épargne pas ses clubs historiques. Auxerre, Lens et un temps Monaco peuvent en témoigner… Passés tout prêt de la correctionnelle la saison dernière, le TFC a fini à 5 points de la zone de relégation après avoir été 18e jusqu’à la 32e journée, les Toulousains vont sans doute encore connaître un exercice pénible : car malgré les lacunes affichées, ils ne se sont quasiment pas renforcés.

A LIRE AUSSI
>> Sorti de prison Diawara cherche un club
>>
Notre page spéciale L1

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter