Reprise de la Ligue 1 : PSG, OL, ASM, OM, la lutte pour le titre

Football

HEXAGOAL – La Ligue 1 reprend ses droits ce vendredi avec le match entre Lille et le PSG. Le club parisien est le grand favori à sa propre succession face à des concurrents qui espèrent une défaillance du triple champion de France en titre.

Soulever l'Hexagoal - trophée couronnant le champion de France – le 14 mai prochain, certains clubs de L1 en rêvent plus que d'autres. A l'entame d'une nouvelle saison qui sera rythmée par ses 38 épisodes habituels, les dés semblent déjà jetés en faveur du Paris Saint-Germain. Mais tapis dans l'ombre du club parisien, les deux Olympiques et l'AS Monaco espèrent contrecarrer l'hégémonie parisienne débutée il y a trois saisons sur le football français.

Paris SG : 90% d'être sacré champion de France
Depuis l'arrivée de QSI en 2011, le PSG évolue dans une sphère différente des 19 autres clubs de L1. Pour les joueurs de la capitale, le minimum est de remporter le championnat chaque saison sous peine de connaître un terrible camouflet, qui ferait écho dans toute l'Europe. Avec le transfert d'Angel Di Maria , le club triple champion de France en titre a, sur le papier, aucune concurrence concrète et devrait expédier les affaires domestiques pour se focaliser sur la Ligue des champions.

Monaco : 45 % d'être sacré de champion de France
Vice-champion de France il y a deux ans, troisième l'an dernier, l'ASM s'installe progressivement dans le haut du panier hexagonal après sa remontée dans l'élite en 2013. Le visage du club de la Principauté a changé durant le mercato estival avec diverses arrivées et départs. Mais Monaco demeure un concurrent plausible pour le PSG, grâce au pragmatisme de son entraîneur, Leonardo Jardim, capable de s'adapter à toutes les situations.

Lyon : 35 % d'être sacré de champion de France
L'OL doit composer avec les conséquences de son statut de vice-champion de France, acquis la saison dernière. Plusieurs joueurs (Fékir, Grenier, Tolisso, Lopes, en attendant probablement Lacazette ) ont été prolongés et surtout revalorisés. Si les meilleurs éléments du club rhodanien sont restés, la préparation d'avant-saison a été chaotique avec 5 défaites en 6 rencontres. Les jeunes pépites lyonnaises doivent retrouver la fougue et l’insouciance qui les caractérisaient l'an dernier alors que l'ouverture des portes du Grand Stade se profile en janvier prochain...

Marseille : 20 % d'être sacré de champion de France
Après avoir remporté le titre symbolique de champion d'automne, l'OM s'était complètement écroulé en deuxième partie de saison pour terminer 4e. Délesté de Coupe d'Europe l'an dernier, la troupe de Marcelo Bielsa va disputer la Ligue Europa et connaître le rythme effréné de deux matchs par semaine. A l'instar de Monaco, le club phocéen a subi une profonde mutation cet été, incarnée notamment par les paris Lassana Diarra et Abou Diaby, laissant planer un doute sur la saison marseillaise.

A LIRE AUSSI
>>
Reprise de la L1 : les prétendants à l'Europe
>>
Reprise de la L1 : ils vont lutter pour ne pas descendre

Lire et commenter