Ligue des champions : le PSG domine Liverpool et entrevoit les 8e de finale après un match plein

Football
ENFIN ! - Le PSG a battu Liverpool ce mercredi lors de la cinquième journée de phase de poule de Ligue des Champions. Une victoire qui permet aux Parisiens d’entrevoir la qualification pour les huitièmes de finale avant le dernier match à Belgrade dans deux semaines.

Le PSG était promis aux abîmes, mais il s’est sublimé au meilleur des moments dans cette Ligue des Champions. Vainqueurs de Liverpool 2-1, les Parisiens se prennent à rêver de qualification en huitièmes de finale après un début très compliqué. Incapable de battre un club du gratin européen depuis son succès 3-0 contre le Bayern Munich en septembre 2017, le club parisien s'est offert la tête du vice-champion d'Europe sortant grâce à un nouveau but de sa recrue Juan Bernat (13e) et un Neymar de gala (37e).

Conséquence, Paris, troisième de son groupe avant la rencontre, s'est emparé de la deuxième place qualificative du "groupe de la mort", à un point du leader Naples (9 pts) et avec deux longueurs d'avance sur son adversaire du soir, alors qu'il ne reste plus qu'un match à jouer dans la phase de poules. C'est dire si à moins d'un cataclysme à Belgrade, face au club qui avait été écrasé 6-1 à Paris, les coéquipiers de Gianluigi Buffon ont réussi à se placer en ballottage très favorable pour poursuivre leur aventure dans la plus prestigieuse des compétitions européennes.

Duel tactique entre Tuchel et Klopp

Une prestation qui a semble-t-il séduit le président parisien, Nasser Al-Khelaïfi. Au micro de RMC Sport, il s’est montré dithyrambique avec son entraîneur. "Pour moi, mon entraîneur c'est le meilleur entraîneur au monde, il l'a prouvé aujourd'hui car ce qu'il a fait est vraiment magnifique". Et le capitaine, Thiago Silva, de surenchérir. "Le coach est fantastique, il avait toujours l'envie de jouer vers l'avant. On a attaqué, on a défendu tous ensemble. Je suis très heureux"

Après un début de rencontre compliqué, Neymar est venu donner l'exemple en enchaînant les duels musclés à la récupération depuis son côté gauche. De quoi soulever d'enthousiasme le Parc des Princes, qui avait exhorté ses joueurs de jouer "avec le cœur" dans l'une de ses banderoles.   


Une attitude, en revanche, pas vraiment au gout de Jürgen Klopp, le coach des Reds, qui après- match a fustigé l’attitude du Brésilien et de son coéquipier, Marco Verratti. "Marco Verratti aurait dû être expulsé pour sa faute", a-t-il confié après la rencontre. "J’étais très proche du terrain, je l’ai bien vu, cela aurait pu être une autre couleur que le jaune."

En vidéo

Le portrait en hashtag de Neymar Jr

Et de poursuivre. "Quand on voit le nombre de jaunes que l’on a eu, on pourrait croire que nous sommes des bouchers", a-t-il lâché. "Neymar a été très fort […]. Parfois, tu tombes pour obtenir un carton jaune et après tu cours comme jamais, ce n’est pas vraiment un comportement de sportif de haut niveau."

Je suis très fier que tous les supporters dans le stade aient vu les efforts d'une équipeThomas Tuchel sur la prestation de ses joueurs

Discours forcément tout autre du côté de Thomas Tuchel, qui a préféré souligner le comportement de ses hommes. "C'était notre dernière occasion de montrer que nous étions capables de battre une équipe comme Liverpool et, pour ça, c'était nécessaire de montrer qu'on était capables de jouer comme ça. On n'attendait que ça. L'équipe a joué avec vraiment beaucoup d'énergie et comme une équipe. Ils ont travaillé dur, avec une mentalité incroyable. L'attitude a été extraordinaire. Je suis très fier que tous les supporters dans le stade aient vu les efforts d'une équipe."


Malgré quelques tentatives anglaises, le PSG a tenu bon en seconde période en maîtrisant globalement son sujet. Reste maintenant à valider définitivement son ticket à Belgrade le 11 décembre prochain.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Neymar la superstar du PSG

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter