Première cauchemardesque pour Thierry Henry sur le banc de Monaco

Football
DirectLCI
DÉBUTS DIFFICILES - Pour son premier match à la tête de l’AS Monaco, Thierry Henry a vu son équipe s’incliner ce samedi soir à Strasbourg (2-1) à l’occasion de la dixième journée de Ligue 1. Le club du Rocher glisse à l’avant-dernière place du classement.

L’électrochoc tant espéré ne s’est pas produit. Pour ses grands débuts en Ligue 1, Thierry Henry n’a pas réussi à enrayer la spirale négative dans laquelle se trouve l’AS Monaco depuis le début de la saison. Battu 2-1 ce samedi soir à Strasbourg, le club du Rocher, dix-neuvième du championnat à égalité de points avec la lanterne rouge, Guingamp, continue de s’enfoncer. 


Malgré une chaleureuse ovation du stade de La Meinau, pourtant pas réputé pour être le plus accueillant pour les équipes adverses, à son apparition sur la pelouse pour l’échauffement, "Titi" a vécu une soirée cauchemardesque. 

Après un but dès la 17e minute de jeu, sur un joli centre de Kenny Lala réceptionné par Adrien Thomasson. La responsabilité du jeune gardien Seydou Sy, aligné par Henry en l'absence de Danijel Subasic et Diego Benaglio, est clairement engagée. 

Falcao sort sur blessure

La suite n'a guère été plus rassurante, avec notamment la sortie sur blessure du capitaine Radamel Falcao, titularisé alors qu'il rentrait tout juste de sélection. Le Colombien, qui pourrait avoir été victime d'un claquage, selon BeIN Sports, a été remplacé dès la 36e minute. Il venait de se voir refuser un but pour une faute.


La situation a encore empiré en seconde période lorsque Samuel Grandsir a été exclu pour jeu dangereux à peine trois minutes après son entrée sur le terrain. À onze contre dix, les Alsaciens ont ensuite enfoncé le clou en fin de match par l’intermédiaire de Lebo Mothiba (84e), avant la réduction du score de Youri Tielemans sur penalty (90e+1),

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter