REVIVEZ - L'OL accroche le point du match nul à Monaco (1-1)

Football
FOOTBALL – L'Olympique Lyonnais se rapproche du podium allant arracher le point du match nul en toute fin de rencontre sur la pelouse de Monaco (1-1). Les joueurs de la Principauté n'ont pas démérité mais ne gagnent toujours pas à domicile.

L'affiche de 10e journée de Ligue 1 était prestigieuse et prometteuse puisqu'elle opposait le dauphin du Paris Saint-Germain la saison passée au 3e du dernier Championnat de France. Et même si l'Olympique Lyonnais et l'AS Monaco ne sont pas dans une forme resplendissante, la rencontre a tenu ses promesses et offert un match plein de rebondissements et deux mi-temps assez folles.

Pourtant on s'est longtemps regardés, neutralisés, d'un côté comme de l'autre pendant 20 bonnes minutes avant, qu'à la surprise générale, l'AS Monaco ne prenne le jeu à son compte face à une équipe de l'OL totalement désorganisée, tant sur le plan offensif – Beauvue fut invisible – que sur le plan défensif où Yanga Mbiwa a passé la soirée à cumuler les boulettes. Sous l'impulsion d'un excellent Thomas Lemar, déjà bien en vue avec les Espoirs cette semaine, le club de la Principauté a finalement trouvé la mire juste avant la mi-temps grâce à une tête de Pasalic sur un corner frappé par...Lemar (38e). Lopes, pas exempt de tout reproche sur sa sortie aérienne, se rattrapera finalement au cours de la partie en compilant plusieurs arrêts réflexes de grande classe (57e, 62e).

Le tournant du match : l'expulsion de Wallace

Conscient de l'apathie générale qui touchait son équipe en première période et plus particulièrement son milieu de terrain, Hubert Fournier s'empressa de sortir Darder et Beauvue à la mi-temps pour faire entrer Ferri et Ghezzal. Meilleurs à la récupération du ballon, plus conquérants, les coéquipiers d'Alexandre Lacazette parvenaient petit à petit à reprendre le fil de la rencontre et profitaient, en plus, de l'expulsion de Wallace pour un tacle appuyé sur Ghezzal (65e), pour se retrouver, une nouvelle fois cette saison (ce fut le cas contre la Gantoise, Bastia et l'OM), en supériorité numérique.

A LIRE AUSSI >> Le PSG privé de Verratti, Di Maria et David Luiz à Bastia

Pendant de longues minutes, l'OL, dont Mathieu Valbuena bien présent sur la pelouse de Louis II malgré l'affaire de la sextape, s'est entêté à passer par l'axe, à chercher la faille à travers des exploits personnels, pour finalement tomber sur une muraille rouge et blanche retrouvée. Mais après un corner obtenu suite à une frappe de Jordan Ferri sortie par Subasic, Rafael a profité d'un manque total de concentration de la défense monégasque qui laissait seul l'arrière gauche d'un soir aux six mètres. Ce dernier fusillait alors le portier adverse en toute fin de partie et pouvait laisser exploser sa joie après avoir inscrit sa première réalisation en Ligue 1 (84e). Juste récompense pour une équipe rhodanienne pleine de ressources au vue de sa seconde période et empoche ainsi un précieux point dans sa quête du podium. Les joueurs club du Rocher, longtemps séduisants, pourront regretter de ne pas avoir su faire la différence plus tôt afin d'empocher ces trois points qui leur fuient toujours à domicile depuis le début de saison.

Live Blog AS Monaco - OL
 

Si vous ne voyez pas le live s'afficher correctement, cliquez ici

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter