REVIVEZ - Manchester City-AS Monaco (5-3) : le film d'un match complètement dingue

REVIVEZ - Manchester City-AS Monaco (5-3) : le film d'un match complètement dingue
Football
DirectLCI
LIGUE DES CHAMPIONS – Au terme d’un match totalement fou, l’AS Monaco s’est inclinée sur le terrain de Manchester City ce mardi soir en 8es de finale de la Ligue des champions (5-3). Les joueurs de Leonardo Jardim devront s’imposer par au moins deux buts d’écart le 15 mars prochain à Louis II pour espérer décrocher leur qualification en 1/4 de finale.

On s’attendait à un match spectaculaire et enlevé ce mardi soir sur la pelouse de l’Etihad Stadium. Il s’avère que ce 8e de finale de Ligue des champions entre Manchester City et l’AS Monaco a finalement dépassé toutes nos attentes, même si le résultat final plaide en faveur des hommes de Guardiola. Au terme d’une rencontre totalement folle, marquée par de nombreux rebondissements, ces derniers se sont imposés 5-3 et fait craquer les joueurs de Leonardo Jardim en seconde période.

Monaco explose physiquement et encaisse 3 buts en 10 minutes

Le club de la Principauté avait pourtant presque tout bien fait jusqu’à l’heure de jeu. Si Raheem Sterling avait ouvert le score (26e), l’AS Monaco prenait les devants à la pause grâce à Radamel Falcao (31e) et le talentueux Kylian Mbappé (40e), nullement impressionné par le prestige de la Ligue des champions, du haut de ses 18 ans. Au retour des vestiaires, le penalty raté par le capitaine de l’ASM (48e) s’avérait préjudiciable puisque Sergio Agüero égalisait dix minutes plus tard, profitant d’une grosse bourde de Subasic.

Finalement, le magnifique piqué inscrit par le Colombien, qui redonnait l’avantage à son équipe, sonnait la fin des ambitions monégasques. Éreintés physiquement, au bord du gouffre et acculés, les partenaires de Fabinho explosaient et encaissaient trois buts en l’espace de dix minutes par l’intermédiaire d’Agüero, encore lui, Stones et Sané.  Pour espérer entrevoir les quarts de finale, le club de la Principauté devra s’imposer par deux buts d’écart le 15 mars prochain à Louis II. Rien de rédhibitoire au regard des largesses défensives affichées par les Citizens ce mardi soir. Un problème également rencontré par Monaco, contraint de se passer de Glik dans trois semaines. De quoi entraîner une nouvelle orgie de buts au match retour ?

En vidéo

[Téléfoot 19/02] Ligue 1 : Bernardo Silva, l’origine d’un phénomène

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter