Revivez PSG – Chelsea (1-1) : Paris peut avoir des regrets

Revivez PSG – Chelsea (1-1) : Paris peut avoir des regrets

DirectLCI
LIGUE DES CHAMPIONS - Tenu en échec sur sa pelouse mardi au Parc des Princes, Paris peut nourrir de nombreux regrets tant il a dominé les débats face à l'un des grands favoris du tournoi... Mais aussi nourrir de nombreux espoirs en vue du retour à Londres le 11 mars, s'il maintient ce niveau de jeu.

Comme un air de déjà-vu... Un Parc chauffé à blanc, un contexte domestique dramatique et des adversaires a priori impossibles à battre vêtus d'horribles maillots jaune fluo. En bien des points, ce PSG-Chelsea rappelait la réception de Barcelone le 30 septembre dernier en phase de poules de la Ligue des champions. Mais cette fois, il s'agissait d'un 8e de finale aller, où la moindre petite erreur peut coûter une élimination directe. La configuration favorite de José Mourinho, le coach charismatique des Blues, expert en coups fumants. Mais aussi celle dans laquelle le football français aime aller chercher ces exploits dont il se nourrit avidement. Le match nul (1-1) sur lequel les deux équipes se sont séparées, ce mardi soir, se trouve en fait pile à mi-chemin.

On ne pourra pas reprocher aux hommes de Laurent Blanc de ne pas avoir pris le match par le bon bout. Positionnés très bas et attentistes, ils ont su distiller quelques contres tranchants depuis leur camp. Un jeu direct et vertical qui a beaucoup gêné des Blues un peu patauds. Et une domination concrétisée par trois têtes cadrées : celles de Matuidi et Ibrahimovic à la 11e minute, puis une autre, beaucoup plus dangereuse, de Cavani sur corner, que Courtois devra claquer en pleine lucarne à la 41e. Sirigu, plutôt peinard, ne sera, lui, sollicité que sur deux centres fuyants... Avant de devoir aller chercher le ballon dans ses filets à la 36e.

EN SAVOIR +
>>
PHOTOS - Beckham, Debbouze et Sarkozy : un Carré très VIP au Parc des Princes
>>
VIDÉO - Le coup de vice de David Luiz
>> RACISME - Quand des supporters de Chelsea repoussent un passager noir du métro

Cavani intenable, Courtois infranchissable

Chelsea venait de marquer sur son seul tir cadré du premier acte. L'action, d'une finesse technique remarquable, était l'oeuvre des trois bouchers de la défense : Terry au centre, Cahill à la déviation d'une subtile aile de pigeon (!) et Ivanovic à la conclusion. Le cercle des poètes improbables et vite disparus, tandis qu'ils retournaient dans la foulée à leurs basses besognes. Cette efficacité froide et cruelle ressemblait tellement à la vision footballistique de Mourinho et aux sempiternels atermoiements européens des clubs français que l'on a immédiatement craint que la résignation gagne les rangs parisiens. Surtout en voyant la roublardise de Fabregas rendre dingue David Luiz...

C'est alors que le stade a continué à chanter. À la fin du premier acte puis dès le retour des joueurs après la pause. À l'image de son équipe, le Parc des Princes sait se sublimer dans les grandes occasions. Alors le PSG lui a rendu la pareille en acculant les Blues devant leur but. Et en égalisant dès la 56e, Cavani reprenant d'une tête imparable un centre parfait de Matuidi. Dès lors, les mouches ont changé d'âne et les joueurs de Chelsea se sont mis à perdre leurs nerfs. On a même vu Ivanovic recourir à un plaquage pour immobiliser un intenable Matador.

Peine perdue : l'Uruguayen, auteur notamment d'un double-contact dans le rond central pour éliminer trois joueurs (!), place une énorme tête juste au-dessus à la 66e, avant de voir sa frappe croisée filer à un cheveu du poteau gauche de Courtois à la 80e. Entre-temps, c'est Zlatan, seul dans la surface, qui avait buté sur l'immense portier belge. Et qui verra sa tête à bout portant repoussée par le même à la 90e... Ce PSG-là pouvait espérer beaucoup mieux qu'un nul à domicile qui fait surtout les affaires des Anglais. Mais il peut aussi se dire qu'il s'en est plutôt bien sorti, conjurant d'une certaine manière ce mauvais sort qui lui colle aux crampons depuis le début de la saison. Le 11 mars à Londres, tout sera encore possible.

Live Blog EN DIRECT - Ligue des champions : PSG - Chelsea
 

Si vous ne voyez pas le live s'afficher correctement, cliquez ici

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter