REVIVEZ - PSG - Stade Rennais (4-0) : les Parisiens s'offrent un festival et mettent la pression sur Nice

Football

LIGUE 1 – Opposé au Stade Rennais ce dimanche soir, le Paris Saint-Germain s'est offert un festival (4-0). Cette large victoire permet au club parisien, qui a certainement livré sa prestation la plus aboutie de la saison au Parc, de recoller à l'AS Monaco et de revenir à trois points de l'OGC Nice, battu par Caen (1-0).

Le message d’Unai Emery est passé. Désireux de voir son équipe s’imposer "avec la manière", le technicien basque a très certainement apprécié la prestation livrée par ses hommes ce dimanche soir contre le Stade Rennais (4-0), sans aucun doute la plus aboutie de la saison au Parc des Princes. Sérieux et appliqués, les Parisiens ont maitrisé leur sujet comme rarement depuis l’arrivée d’Emery sur le banc. Critiqué pour son manque de réalisme, le PSG a, une fois n’est pas coutume, fait preuve d’efficacité devant le but en première période trouvant la faille grâce à un but contre son camp de Gelson Fernandes suite à une tête de Cavani sur un corner frappé par Di Maria (31e). C’est encore avec la complicité de la défense bretonne que l’Uruguayen doublait la mise. Sur une mauvaise relance de Pedro Mendes, l’attaquant du PSG inscrivait son 11e but de la saison en Ligue 1 d’un subtil lob sur Benoit Costil (42e).

Une seconde période parfaitement maîtrisée

Touché à la cuisse, Cavani devait céder sa place à Jesé juste avant la pause. Un remplacement qui n’enrayait en aucun cas la bonne dynamique parisienne renforcée en seconde période par les entrées de Thiago Motta et Ben Arfa. Peu à l’aise au poste de sentinelle, Rabiot évoluait un cran plus haut, en relayeur, après l’entrée de l’Italien et pouvait alors faire apprécier sa belle frappe de balle dont la trajectoire flottante trompait Costil, peu insipiré sur le coup (67e). Son but récompensait sa belle semaine marquée par sa passe décisive adressée à Meunier contre Bâle et sa sélection en équipe de France. Le festival parisien s'achevait par une superbe reprise de volée de Marco Verratti, parfaitement servi par Hatem Ben Arfa (79e). Grâce à ce succès, le PSG recolle à l'AS Monaco et revient à trois points de l'OGC Nice. De quoi passer la trêve internationale sereinement.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter