REVIVEZ - L'Algérie domine le Sénégal (1-0) et remporte la CAN 2019 !

Vendredi soir, l'Algérie a remporté la Coupe d'Afrique des nations face au Sénégal, au Caire (1-0). Au coup de sifflet final, sur les deux rives de la Méditerranée,  les supporters des Fennecs ont laissé exploser leur joie.
Football

LES FENNECS TRIOMPHENT - L’Algérie a remporté ce vendredi soir la Coupe d’Afrique des nations 2019 en s’imposant face au Sénégal (1-0), 29 ans après son seul et unique titre dans le tournoi. Un sacre qui fait exulter les supporters algériens. Suivez les célébrations de cette victoire avec nous.

Live

CÉLÉBRATIONS 

VIDÉO - L’Algérie championne d’Afrique : la liesse des supporters, des débordements limités

LONDRES


Outre-Manche aussi, les supporters des Fenecs célèbrent la victoire de leur équipe.

DÉGRADATIONS


A Lyon, plusieurs dégradations sont à déplorer. Les vitres de l’une des brasseries Bocuse ont notamment été brisées.

TOULOUSE


Feux d’artifice également à Toulouse, ici dans le quartier du Mirail. Sur Twitter, le maire de la ville Jean-Luc Moudenc a appelé dans la soirée à la "modération" et au "calme".

GRENOBLE


A Grenoble, des feux d'artifice sont tirés pour célébrer la victoire, et pas toujours dans le ciel.

LACRYMO


Des heurts ont éclaté sur les Champs-Elysées, où les forces de l’ordre lancent du gaz lacrymogène pour disperser les supporters.

PARIS


Dans la capitale, le bilan des interpellations est passé à 69 personnes. Quelques altercations avec les forces de l’ordre ont été rapportées, mais aucun incident majeur n’a jusqu’ici été signalé.

DELORT


Le joueur de Montpellier Andy Delort, naturalisé algérien en mai dernier, avait été appelé à la dernière minute chez les Fennecs. Juste à temps pour un sacre qu’il n’oubliera surement pas de sitôt.

INTERPELLATIONS


A 01h00, 49 personnes avaient été interpellées dans Paris et la petite couronne, selon un bilan communiqué par la préfecture de police.

MAHREZ


Sur Twitter, la star de la sélection algérienne Riyad Mahrez a fait part de sa fierté d’avoir été capitaine de l’équipe. Âgé de 28 ans, le joueur n’était pas né le 16 mars 1990, jour du premier sacre de l’Algérie à domicile, face au Nigéria.

PNL


Pour fêter la victoire de l’Algérie, PNL a dévoilé un morceau exclusif, "Tahia". "Ça faisait longtemps qu’on voulait sortir ce sang vert, bien corsé qui coule dans nos veines", a tweeté le groupe.

COMPTE-RENDU

Après 29 ans d'attente, l’Algérie remporte une seconde Coupe d’Afrique des nations

MARSEILLE


A Marseille, la préfecture de police évaluait à 1h du matin à 25.000 le nombre de fans des "Fennecs" dans le centre de la ville. 

CODE DE LA ROUTE


Un rappel de la part de la préfecture de police : le code de la route doit être respecté soir de finale ou pas. 

ALGER


S'il y a bien un endroit où la fête va durer toute la nuit, c'est dans la capitale algérienne, où une marée de supporters célèbre le sacre.

"MÉRITÉE"


Le sélectionneur des Fennecs Djamel Belmadi a jugé le titre de l’Algérie "mérité" : "Ce n'est peut-être pas notre meilleur match sur le contenu. Mais on reste la meilleure attaque (13 buts), et la meilleure défense du tournoi (2 buts) avec le Sénégal. La victoire finale est méritée au regard du tournoi", a-t-il déclaré à l’AFP.

PARIS


Quartier Barbès à Paris, les "One, two, three, viva l'Algérie" résonnent.

ROUEN


A Rouen, les CRS ont mis fin à la fête. France Bleu Normandie rapporte que la rue Jeanne d’Arc a été évacuée par les forces de l’ordre, qui ont utilisé du gaz lacrymogène. Les supporters ont été éparpillés

BENALLA


Parmi les réactions, celle d’Alexandre Benalla, qui a une pensée pour les forces de l’ordre et les services de secours mobilisés ce soir. "Le foot doit continuer à être un vecteur de rassemblement et non l’inverse", a tweeté l’ancien collaborateur de l’Elysée.

INTERPELLATIONS


Dans Paris et la petite couronne, 13 personnes ont déjà été interpellées à minuit, selon la préfecture de police.

ROUBAIX


Scènes de liesse également dans le Nord.

MARSEILLE


Dans la Cité phocéenne aussi, les rues sont envahies par les supporters.

LYON


Quartier de la Guillotière à Lyon, les supporters fêtent la victoire.

RÉACTION


Raïs M'Bolhi, le gardien de l'équipe d'Algérie, s’est exprimé au micro de beIN Sports quelques minutes après la victoire :  "C'est incroyable, c'est la victoire de tout un pays, on est très heureux.On leur devait ça (aux gens en Algérie), on s'est battus comme des hommes." Il en profité pour rendre hommage au sélectionneur, Djamel Belmadi : "La situation était compliquée par le passé, mais Djamel est arrivé." "C'est un peu dur de réaliser, une fois rentrés au pays, on va réaliser", a-t-il ajouté.

PÉRIPHÉRIQUE


Sur le périphérique parisien, la circulation devient difficile alors que de nombreux Algériens célèbrent la victoire dans un concert de klaxons.

Comme on pouvait s'y attendre, des célébrations massives ont déjà lieu actuellement, à Alger Oran, Tizo Ouzou,mais aussi à Paris, Lyon et Marseille. On vous tiendra évidemment au courant de ce qui va se passer par la suite...

Au bout du compte, cette finale donne le sentiment que rien, absolument rien, ne pouvait atténuer la suprématie continentale de l'Algérie, pas même des Lions archi-motivés !

Les Sénégalais, actuellement, sont réunis dans le rond central autour de leur sélectionneur... Quelle histoire !

Les Fennecs, finalement, ont su dominer froidement leur sujet, comme une équipe rompue à ces échéances supérieures, qu'elle n'est pas !

Un dénouement pour le moins improbable au début du tournoi, quand l'Algérie apparaissait comme un modeste outsider et le Sénégal comme un archi-favori...

Le dénouement d'un tournoi où les Fennecs auront joué les trouble-fête, et assumé, de bout en bout !

L'Algérie est championne d'Afrique, pour la première et seule fois depuis vingt-neuf ans, au bout d'une finale dominée de bout en bout ! Jamais les Lions, en face, n'ont semblé en mesure de dominer le match...

Le dernier coup franc sénégalais n'a rien donné, comme chaque tentative sénégalaise  dans cette finale...

C'EST FINI !

90' + 4


Guedioura touche le ballon de sa main devant sa surface... Coup franc sénégalais...

90' + 2


Mandi prend un carton jaune et temporise...

90'


Fin de match très haché. Les Lions se cassent littéralement les dents sur la muraille algérienne.

87'


Et Baldé remplacé Niang.

85'


Tahrat remplace Feghouli, toujours pour les Fennecs !

84'


Brahimi remplace Belaïli côté algérien !

83'


Sarr, de volée à l'affût, expédie sa frappe loin au-dessus à la retombée d'un centre.

81'


Le Sénégal pousse mais, pour l'heure, ne parvient pas à ne serait-ce que sembler renverser le scénario de ce match.

77'


M'Bohli obtient un coup franc sur une faute sénégalaise à la retombée d'un corner !

75'


Diagne remplace Saivet côté sénégalais. 

73'


Bon coup franc de Mahrez à droite de la surface adverse, mais repoussé in extremis en corner ! Qui ne donnera rien !

69'


Quelle frappe de Sabaly ! Claquée sous sa barre par M'Bohli !

66'


Niang, lancé dans la profondeur, élimine M'Bohli, mais ne parvient pas à redresser suffisamment sa frappe !

65'


Sané bouscule Faghouli dans la surface sénégalaise, mais cette fois, l'arbitre ne bronche même pas.

La main de Guedioura a été jugée totalement involontaire !

Et annule le penalty !

Infos précédentes

Revivez la rencontre dans les conditions du direct dans le fil ci-dessus.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter