Suède-France (0-1) : laborieusement, les Bleus réussissent leur rentrée

Mbappé lors de Suède-France, 5/9/20
Football

FOOTBALL - L'entame de la Ligue des nations en Suède a été poussive. En manque de rythme après dix mois sans jouer ensemble, les Bleus sont toutefois parvenus à faire la différence grâce à Kylian Mbappé. Une remise en jambe plus que nécessaire avant d'affronter la Croatie mardi au Stade de France.

C'était la rentrée ! L'équipe de France l'a réussi laborieusement en s'imposant 1-0 en Suède grâce à Kylian Mbappé (41e) dans une rencontre de Ligue des nations où les Bleus se sont procuré peu d'occasions de but, samedi dans le huis clos de Solna.

Avec Adrien Rabiot, de retour en sélection après plus de deux ans d'absence, et malgré un penalty manqué par Antoine Griezmann dans le temps additionnel, les champions du monde ont assuré l'essentiel pour se placer en tête de leur groupe à égalité de points avec le Portugal.

Dans cette reprise contrariée par l'épidémie du Covid, le manque d'automatismes, de rythme pour certains et de repères entre tous ces joueurs qui ne s'étaient plus vus depuis dix mois, a été perceptible. La victoire permet de boucler ces 90 minutes avec le soulagement d'être dans les clous avant la réception mardi au Stade de France, des Croates, battus par les Portugais. 

Live
Suède
Terminé

0 - 1
05/09/2020
Friends Arena Solna (Suède)
France
Mbappé 41'

C'est fini à Solna. Les Bleus n'ont pas été étincelants, et pour cause, ils ne s'étaient pas revus depuis dix mois. Face à de solides Suédois, dans un stade à huis clos, il leur a fallu de la patience, un Lloris impeccable et un Mbappé en jambes pour se sortir d'un déplacement qui aurait pu se transformer en traquenard. Après ce premier match "post-Covid", c'est avec la satisfaction du travail pas trop mal fait qu'ils vont pouvoir préparer la réception de la Croatie, mardi au Stade de France. Des retrouvailles qui rappellent le bon vieux temps de la Coupe du monde... même si les Vatreni ont été étrillés 4 à 1 par le Portugal sans Ronaldo.

PENALTY


Dans les arrêts de jeu, Lindelöf déséquilibre Anthony Martial qui partait au but. Griezmann manque le cadre !!!! Et donc l'occasion d'enfoncer le clou.

90E


Corner pour les Suédois (encore !) Le ballon tombe sur la tête de Guidetti, mais ce n'est pas cadré. Giroud sort, Nzonzi entre pour cette toute fin de match. 

89E


Quelle mine ! Forsberg aligne de loin Hugo Lloris à 20m. C'est cadré, c'est puissant, Lloris met les poings et renvoie l'ogive. 

88E


Fernand Mendy va profiter des dernières minutes de la rencontre pour montrer sa solidité... Le latéral madrilène remplace Léo Dubois. 

84E


Les Bleus doivent rester concentrés et attentifs  : Guidetti, puissant, peut tenter une reprise qui aurait pu inquiéter Lloris...

81E


Attention, à dix minutes de la fin, Raphael Varane concède un corner... Lloris monte au duel avec Quaison, mais le ballon file en sortie de but. 

MBAPPE SORT


L'attaquant cède sa place à Anthony Martial... qu'on n'avait plus vu en Bleu depuis le 27 mars... 2018 !

77E


Oh le loupé de Griezman, pourtant bien servi par Digne à l'entrée de la surface, mais la frappe du Barcelonais est largement hors-cadre...

Kimpembe ne s'est pas laissé dominer par Kulusevski. Choc de titans ! 

70E


Le crack suédois Dejan Kulusevski entre en jeu à la place du capitaine S. Larsson. Attention au phénomène ! 

63E 


Les Bleus reprennent du poil de la bête. On sent un peu plus d'envie... mais l'envie, ça ne suffit pas. La reprise de Presnel Kimpembe, suite à un centre de Kylian Mbappé, ne donne rien. Il faut dire que les Scandinaves sont bien en place. L'attaquant parisien tente bien d'animer le secteur, mais c'est laborieux ! 

58E


Petite alerte pour Kylian Mbappé. L'attaquant tricolore a esquivé un tacle viril de Larsson et s'est tordu la cheville. Il est soigné sur le terrain, tout semble aller bien.

54E 


Lucas Digne, d'un centre impeccable, trouve Olivier Giroud "dans le trafic". La tête de l'attaquant de Chelsea manque de peu le cadre.

51E 


Les Bleus remettent le pied sur le ballon après avoir regardé les Suédois, mais les solutions sont rares... comme un supporter à la Friends Arena.

On repart avec les mêmes joueurs côté français. Didier Deschamps n'a pas effectué de changements.  

DANS L'AUTRE MATCH DU GROUPE A


Entre le Portugal (sans Cristiano Ronaldo forfait) et la Croatie (notre adversaire de mardi), ce sont les hommes de Fernando Santos qui mènent un but à rien à Porto, grâce à un bijou de Joao Cancelo.

L'équipe de France mène 1-0 à la pause, et c'est un petit soulagement. Kylian Mbappé, chanceux, a permis d'ouvrir le score  dans une rencontre poussive et qui voit les Bleus souvent se heurter à un bloc suédois bien en place. 

41E Buuuutttttt ! 


Kylian Mbappé part du côté gauche, repique, dribble un défenseur, bénéficie d'un contre favorable pour passer entre deux adversaires et parvient du gauche à glisser le ballon entre le poteau et la main droite d'Olsen ! 

38E


Houlalalala !!! Varane manque complètement son dégagement et a bien failli offrir une grosse occasion à Berg. Lloris doit plonger dans les pieds de l'attaquant suédois ! Forsberg oblige ensuite le portier tricolore à une nouvelle parade. Chaud. 

35E


On sent bien que dix mois ont passé depuis le dernier match de nos champions du monde en titre. Le travail est poussif, le rythme pas vraiment là, tout comme les automatismes avec ce 3-5-2. Les Suédois, costauds, ne les aident pas.

Est-ce qu'on n'assisterait pas un temps fort suédois ? Les Scandinaves récupèrent trop rapidement le ballon... et les Bleus ne parviennent pas à trouver la faille dans le bloc adverse.

AILLEURS EN EUROPE


Si vous voulez des buts, c'est du côté du Danemark que ça se passe : la Belgique mène 1 à 0 grâce à un but de Denayer.

26E


On s'ennuie un peu, il faut l'avouer. A l'exception de la reprise de Lindelöf, le début de soirée est plutôt tranquille pour Lloris... Tout comme pour Olsen.

21E


Sur un corner, bien frappé, Lindelöf reprend de volée et oblige Lloris à la parade. 

14E 


Upamecano repousse le corner de la tête, mais le ballon revient dans les pieds de Lustig qui, à 20m, décoche une frappe lourde... Mais son tir manque le cadre. 

13E


Corner obtenu par les Suédois. Les grands scandinaves sont dangereux. 

12E 


La rencontre, dans ce stade à huis clos, se joue sur un faux rythme pour l'instant. Les Bleus ne se sont pas encore montrés dangereux... Pas plus que les Blaguts.

5E


Les Bleus ont la maîtrise du ballon, les Suédois sont bien regroupés, mais on sent qu'il y a de la place. 

3E 


UPAMECANO DEJA AVERTI ! Le jeune défenseur vient d'écoper d'un carton jaune après avoir été mis en difficulté par Ekdal.

C'EST PARTI ! La nouvelle Ligue des nations débute pour nos Bleus ! 

Les joueurs font leur entrée à la Friends Arena de Solna. On commence avec les hymnes. Lors de leur dernière visite dans ce stade, les Bleus s'étaient inclinés 1 à 2 en qualif à la Coupe du monde, en juin 2017. Les Toulousains Durmaz et Toivonen avaient permis aux Suédois de rejoindre la France en tête du groupe A...

L'HOMME EN NOIR


Au sifflet, ce soir, c'est le polonais Szymon Marciniak qui va arbitrer la rencontre.

LE CRACK SUÉDOIS SUR LE BANC 


Kulusevski, la pépite suédoise, présenté comme le nouveau Zlatan, n'est pas titulaire ce soir. Jan Andersson, le sélectionneur, lancera probablement ce gaucher athlétique (1,86 m) de 20 ans qui, en Serie A (avec Parme, mais il appartient à la Juve), aime dribbler et prendre les espaces. Attention, joueur à surveiller de très près ! 

COVID


L'épidémie est passée par l'équipe de France : après Paul Pogba, forfait juste avant l'annonce de la liste, le jeune milieu lyonnais Houssem Aouar a dû renoncer à sa première convocation à Clairefontaine, également après un test positif au nouveau coronavirus. Et enfin, jeudi, Steve Mandanda a du, à son tour et après avoir déjà été contrôlé positif une première fois avec l'OM, quitter le groupe... 

FLASH BACK


Retour sur le parcours erratique du milieu de terrain qui sera titulaire ce soir.

D'indésirable à titulaire contre la Suède, la rédemption spectaculaire d'Adrien Rabiot

ON FAIT LES PRÉSENTATIONS


 Si vous n'êtes pas un habitué de la Bundesliga, voici quelques infos sur le solide défenseur central de Leipzig, titulaire ce soir. 

Suède-France : qui est Dayot Upamecano, la (future) nouvelle star de la défense des Bleus ?

COMPOSITION


Ce soir à la Friends Arena de Solna, Adrien Rabiot retrouve les Bleus et une place de titulaire. Didier Deschamps l'a aligné d'entrée de jeu face aux Suédois, tout comme le jeune Upamecano. 


🇫🇷 FRANCE : Lloris - Upamecano, Varane, Kimpembe - Dubois, Kanté, Rabiot, Digne - Griezmann, Giroud, Mbappé.


🇸🇪 SUÈDE : Olsen - Lustig, Lindelöf, Jansson, Bengtsson - Larsson (cap.), Ekdal, Olsson, Forsberg - Berg, Quaison

Près de 3.000 km séparent Tirana et Solna. Pour les Bleus, c'est une éternité qui s'est écoulée entre leur dernier match, dans la capitale albanaise (une victoire 0-2), le 17 novembre 2019, et la reprise dans le stade du nord de Stockholm, vide de spectateurs en ces temps de crise sanitaire, ce samedi 5 septembre 2020, en Ligue des nations. 

"On doit s'adapter, le contexte est pesant et contraignant, mais on n'a pas d'autre solution", a jugé, fataliste, le sélectionneur Didier Deschamps, dont l'équipe n'a pas été épargnée par le Covid-19, avec les forfait de Paul Pogba, Houssem Aouar et Steve Mandanda, testés positifs.

Lire aussi

Plus largement, le coach de l'équipe de France doit aussi composer avec des états de forme disparates, entre les internationaux qui ont repris en club, et ceux qui attendent de lancer leur saison. C'est notamment le cas d'Olivier Giroud qui, après avoir été au charbon de juin à août avec Chelsea, se trouve à présent en phase de reprise. Idem pour le capitaine Hugo Lloris, qui n'a pas encore disputé le moindre match officiel cette saison avec Tottenham. "On connaît les circonstances, mais on est tous contents de retrouver l'équipe nationale après une période délicate", a cependant tempéré le gardien de but.

Quelques rayons de soleil

Le ciel bleu est certes encombré, mais quelques rayons de soleil apparaissent néanmoins à travers cette grisaille, du moins pour certains des heureux élus. Du haut de ses 17 ans, Eduardo Camavinga a, par exemple, conquis cette semaine ses nouveaux coéquipiers en sélection, séduits par la fraîcheur et la "maturité" du bizut. Un autre Bleu sera scruté, mais pas pour un record à battre ni une première sélection à honorer : Adrien Rabiot, le milieu de la Juventus, qui n'a plus été vu sous le maillot tricolore depuis son refus d'être réserviste au Mondial 2018. Pour ces deux-là, comme pour l'autre néo-Bleu Dayot Upamecano, c'est presque une seconde vie qui peut débuter ce samedi soir à Solna.

Suivez la rencontre en temps réel, à partir de 20h45, dans le fil ci-dessus.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent