Jean-Pierre Rivère sur Ben Arfa : "Son entraîneur sait ce qu’il veut"

Football

ANCIENS – Alors que Hatem Ben Arfa ne figure pas dans le groupe du Paris Saint-Germain ces dernières semaines, Jean-Pierre Rivère a donné son avis sur le sujet. Pour le président niçois, son ancien joueur doit se plier aux exigences d’Unai Emery.

Trois semaines. C’est le temps passé par Hatem Ben Arfa hors du groupe parisien malgré une succession de matchs (six en deux semaines). Unai Emery a décidé de s’en passer pour des raisons strictement "sportives" et cette mise à l’écart a nourrit le débat, renforcé par les états de service de l’ancien Lyonnais, auteur de la meilleure saison de sa carrière l’an dernier avec l’OGC Nice (17 buts, 6 passes décisives en L1). 

On n'a pas les moyens financiers de faire revenir Hatem chez nous- Jean-Pierre Rivère

Sous l’impulsion du président Jean-Pierre Rivère, qui avait osé le pari Ben Arfa, les Aiglons l’ont relancé et l’homme fort de l’actuel leader du Championnat garde un œil sur la situation de son ancien protégé. "Il  a un talent remarquable. Après si vous voulez changer radicalement la façon de jouer d'un joueur c'est compliqué", concéde-t-il sur les ondes de RTL. Si l’ex-Marseillais "a un talent exceptionnel" dont "il faut s’en servir comme  une force", le décisionnaire pour l’incorporer à l’équipe est Unai Emery : "son entraîneur sait ce qu'il veut, c'est ses choix, il faut les respecter."

Si cette situation venait à perdurer, Nice ne pourrait pas être une potentielle équipe pour l’accueillir en raison des émoluments élevés du joueur (qui avoisinerait les 10 millions d’euros brut annuels, dont diverses primes). "On serait très heureux qu'Hatem nous rejoigne mais je ne vois pas Paris nous céder Hatem gratuitement et on n'a pas les moyens financiers aujourd’hui de faire revenir Hatem chez nous." Ben Arfa devait initialement retrouver la compétition ce mercredi contre Ludogorets en Ligue des champions mais une blessure au tibia gauche (périostite) a vraisemblablement différé son retour à ce samedi contre Bordeaux au Parc des Princes. 

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter