Romario : "Thiago Silva n'a pas assez de personnalité pour porter le maillot du Brésil"

Romario : "Thiago Silva n'a pas assez de personnalité pour porter le maillot du Brésil"

DirectLCI
FOOTBALL - Illustre attaquant de l'équipe du Brésil et du FC Barcelone dans les années 1990, Romario reste un observateur avisé du football. Ce jeudi, l'ex-attaquant a sèchement taclé son compatriote, le défenseur Thiago Silva, au sujet de son absence dans le groupe de Dunga.

On avait cru que Romario avait déjà fait référence à Thiago Silva quand, il y a trois semaines, il avait ainsi chargé le sélectionneur du Brésil : "Dunga est mon ami mais il est corrompu. Il ne fait pas venir les meilleurs et il y a beaucoup d’intérêts derrière ça. Les convocations permettent aux agents de devenir riches." On s'était trompé. Ce jeudi, dans les colonnes de L'Équipe, l'attaquant champion du monde en 1994 , aujourd'hui sénateur, a en effet précisé le fond de sa pensée.

D'abord en réitérant son propos, puis en le développant : "La Seleção, ce n'est plus l'équipe dans laquelle les meilleurs jouent. La CBF (la Fédération brésilienne, ndlr) a son propre système de convocation. Ils prennent ceux qui ont le meilleur marketing, ceux qui génèrent le plus d'argent. C'est un business. Un jour avant sa nomination (au poste de directeur de la Seleção, ndlr), Gilmar Rinaldi était encore agent de joueurs."

À LIRE AUSSI >> Romario sait-il pourquoi Dunga ne sélectionne plus Thiago Silva ?

Sauf qu'en évoquant "les meilleurs", Romario ne pensait pas du tout au capitaine du PSG. "Mais c'est fini pour lui ! Le train est passé, a-t-il asséné. Il a démontré qu'il n'avait pas assez de personnalité pour porter le maillot de la Seleção. Il a mouillé, comme on dit. Si j'étais le sélectionneur, moi non plus je ne le convoquerais pas. Attention, je ne remets pas en cause ses qualités de footballeur. Je m'interroge surtout sur ses capacités psychologiques. À ce niveau-là, il a échoué sur toute la ligne." Cette fois, c'est clair.

L'interview de Romario dans son intégralité

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter