Ronaldinho assigné à résidence après sa sortie de prison

Ronaldinho assigné à résidence après sa sortie de prison
Football

FOOT - Après plus d'un mois passé en détention au Paraguay, l'ancien génial attaquant du PSG et du FC Barcelone a payé sa caution et entre désormais dans un régime de semi-liberté.

Les parties de foot dans l'espace promenade de la prison sont terminées pour Ronaldinho. Le joueur brésilien de 39 ans, poursuivi pour être entré au Paraguay en possession de faux passeports, est sorti de détention. Pour ce faire, il a dû régler une caution de 1,6 million de dollars, soit environ 1,47 million d'euros. 

Lire aussi

Toutefois, lui et son frère Roberto, également poursuivi, ne sont qu'à moitié libres. Ils sont désormais assignés à résidence dans un hôtel de la capitale paraguayenne, Asuncion. Sous surveillance constante, vivant dans deux chambres séparées, les deux hommes "poursuivent leur détention dans un hôtel", a déclaré le juge Gustavo Amarilla. Les deux hommes restent ainsi à la disposition de la justice, qui avait fait valoir cet argument pour justifier leur maintien en détention, le 10 mars.

Pourquoi "Ronnie" en était-il arrivé là ? Il avait été contrôlé, mardi 4 mars, à son entrée sur le territoire paraguayen, alors qu'il devait y promouvoir un livre et plusieurs opérations de bienfaisance, organisées par la fondation "Fraternidad Angelical". Sans anicroche à l'aéroport, le contrôle avait repris lors d'une perquisition à l'hôtel du joueur, où ont été découverts de faux passeports. La défense de l'ancienne star du PSG a pointé du doigt la fondation, qui s'occupe des enfants pauvres. "Ronaldinho n'a commis aucun délit, il ne savait pas que le passeport qui lui avait été remis était un faux".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent