Ronaldo, Ribéry, Djokovic... Ce que vous avez raté ce vendredi 17 janvier

Ronaldo, Ribéry, Djokovic... Ce que vous avez raté ce vendredi 17 janvier

DirectLCI
SPORT - C'est la mi-temps. La moitié de la journée vient de s'écouler, l'arbitre a renvoyé tout le monde aux vestiaires, il est temps de faire le point. Entre un jus de citron et une petite collation, voici cinq infos que metronews a retenues pour vous.

Cristiano Ronaldo passé tout près de la Ligue 2, le communiqué plein de rancune de BeIN Sports, les talents culinaires de Novak Djokovic... Voici tout ce que vous avez raté dans l'actualité sportive ce vendredi matin.

  • Cristiano Ronaldo dans le viseur du Nîmes Olympique. Mais c'était au milieu des années 2000, comme nous l'apprend ce vendredi France Bleu 107.1 . À l'occasion du célèbre festival espoir de Toulon, un match Portugal-Colombie avait en effet été délocalisé au stade des Costières et Pierre Mosca, le coach nîmois, avait alors tenté d'approcher le double Ballon d'or, qui n'avait pas encore 18 ans. Problème : sa demande de prêt s'était immédiatement heurté au refus du Sporting Lisbonne, qui devait déjà batailler pour conserver sa pépite, courtisée par les plus grands clubs du monde. Mais c'était bien tenté, hein.
     
  • Franck Ribéry a "le moral". Et c'est lui-même qui le dit : "Ça va tranquille." À croire que s on cinglant échec dans la course au Ballon d'or 2013 (il a finalement terminé 3e) l'a comme libéré d'un poids. L'international français est en effet apparu tout guilleret jeudi au cours d'un entraînement public du Bayern Munich, multipliant les encouragements et les blagounettes à l'adresse de ses coéquipiers. Parce qu'il est déjà convaincu de remporter le Ballon d'or 2014 ?
     
  • BeIN Sports est très fâché. Et s'est chargé de la faire savoir jeudi tard dans la soirée par voie de communiqué. Jugez plutôt : "BeIN SPORTS conteste avec fermeté les conditions d’attribution par la LNR des droits exclusifs du TOP 14 à CANAL+ pour les 5 saisons à venir et regrette l’absence de respect d’une procédure transparente de mise en concurrence équitable et loyale. Elle se réserve le droit d’intenter toutes actions devant les autorités compétentes aux fins de remettre en cause cette attribution qui s’est faite sans aller au terme de l’appel à candidatures qui avait pourtant été lancé par la LNR début décembre ." Dit autrement : tu vas voir ta gueule à la récré !
     
  • Novak Djokovic s'en va se faire cuire un œuf. Et ce n'est même pas une métaphore. Avec son sens de l'humour habituel, le tennisman serbe a en effet tourné en dérision la passivité des organisateurs de l'Open d'Australie, ayant maintenu les matches malgré une température pouvant atteindre 44°C, en déposant un œuf au plat sur un court, avant de dégainer son smartphone et de tweeter le cliché . Et pendant ce temps, c'est aussi cuit pour Richard Gasquet, sorti par Robredo en quatre manches (2-6, 7-5, 6-4, 7-6 [6]) et près de 3h30.
     
  • Un nouveau but "maradonesque" de Messi contre Getafe. Pour sa première titularisation en 2014, la "Pulga" n'a ainsi rien trouvé de mieux que de martyriser, jeudi soir en huitième de finale retour de la Coupe du Roi , son adversaire préféré. Un dribble génial, une accélération fulgurante sur 30 mètres, trois défenseurs dans le vent, un crochet dans la surface, un gardien humilié, et un ballon poussé dans le but vide. En toute simplicité.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter