Ruiné, le célèbre gardien anglais David James doit vendre tous ses souvenirs

Football

FOOTBALL – Le gardien David James a joué plus de 570 matches en première division anglaise. Cela n'a pas suffi pour mettre cet ancien joueur de Liverpool notamment à l'abri du besoin. A 44 ans, Calamity James a fait banqueroute et est aujourd'hui obligé de mettre aux enchères tous les objets récoltés durant sa carrière.

David James, alias Calamity James, est sur la paille. Ce gardien a bâti sa renommée grâce à ses cleansheets mais aussi à cause de ses innombrables bourdes. International confirmé (53 sélections), à 44 ans, le voilà obligé de vendre aux enchères 150 souvenirs footballistiques, comme le révèle The Daily Mail : "James a accumulé une dette écrasante après avoir rompu avec sa femme Tanya en 2005 et aurait dilapidé une fortune estimée à 25 millions d'euros". Selon le tabloïd, l'entourage du joueur ignorait la détresse financière dans laquelle se trouve James.

Il vend des cadeaux qui lui ont été faits

Aux abois et malgré le fait qu'il soit parti tenter l'aventure en Inde (dans la fameuse ISL où il a d'ailleurs concédé 4 buts en 5 matches), il est obligé de céder, pêle-mêle : un maillot échangé avec le portier néerlandais Edwin Van der Sar, un autre qui lui avait été donné par Paul Robinson, titulaire dans les buts lors du quart de finale du Mondial 2006 face au Portugal, une tenue ayant appartenu à Franck Lampard, une autre dédicacée par Michael Owen ou encore des shorts en pagaille...

Et même si le porte-parole du joueur s'est refusé à commenter la banqueroute, la situation semble critique pour le coéquipier de l'ancien Auxerrois Cédric Hengbart aux Kerala Blasters. David James est même dans l'obligation de se séparer de 1800 vinyles, de ses tables de mixage, d'un vélo Chopper Raleigh, d'une Opel Astra violette... et d'une tronçonneuse. Les intéressés ont jusqu'au 18 novembre pour faire leur offre sur le site d'enchères en ligne .

EN SAVOIR + 
>> L'Indian Super League, mode d'emploi
>> Pirès, Trezeguet, Del Piero... Toutes les "stars" de Bollyfoot

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter