Russell Crowe, Pelé, Larissa Riquelme... ce que vous avez raté ce mardi matin

Russell Crowe, Pelé, Larissa Riquelme... ce que vous avez raté ce mardi matin

DirectLCI
SPORT - C'est la mi-temps. La moitié de la journée vient de s'écouler, l'arbitre a renvoyé tout le monde aux vestiaires, il est temps de faire le point. Entre un jus de citron et une petite collation, voici cinq infos que metronews a retenues pour vous. Au programme, Russell Crowe changé en supporter parisien, les cheveux de Pelé transformés en diamants et Larissa Riquelme toujours prête pour une Coupe du monde de football.
  • Les tauliers de la natation en forme. A l'occasion des Championnats de France, le gratin de la natation tricolore s'est donné rendez-vous mardi à Chartes. Et lors des premières séries, les favoris ont assuré : Yannick Agnel a réalisé le meilleur chrono sur 400 m nage libre, tandis que Camille Lacourt (1er) et Jérémy Stravius (2e) ont tranquillement dominé les séries du 100 m dos.
     
  • Un diamant nommé Pelé. On savait déjà que le Brésilien (73 ans) était un des tout meilleurs joueurs de l'histoire du football , mais voilà que l'on apprend qu'une (infime) partie de lui a été transformée en diamant. En effet, des molécules de carbone de la chevelure du Roi Pelé ont été utilisées par un diamantaire pour réaliser une collection de bijoux (1 283, comme le nombre de buts inscrits par le joueur). Prix de vente : 5 500 euros le diamant.
     
  • U-Conn s'impose. Dans la grand-messe de la March Madness , c'est l'université du Connecticut qui a remporté dans la nuit de lundi à mardi la finale de basket universitaire face à Kentucky (60-54). Succès, le quatrième en NCAA pour l'équipe de la Nouvelle-Angleterre, bâti autour du talent de Shabazz Napier ou de DeAndre Daniels. Les deux joueurs de Connecticut devraient d'ailleurs affoler la draft NBA le 26 juin prochain.
     
  • Le retour de Larissa. Figure incontournable du dernier mondial de foot en Afrique du Sud, au même titre que feu Paul le poulpe, Larissa Riquelme fait de nouveau parler d'elle et de ses formes, à deux mois de la Coupe du monde. La Paraguayenne commence déjà à faire grimper les températures brésiliennes de quelques degrés.

Plus d'articles

Sur le même sujet