Saint Etienne - Rennes : le huis clos brisé par l'intrusion de supporters stéphanois dans le stade

Football
DirectLCI
INTRUSION - Ce dimanche, le match opposant Saint-Etienne et Rennes a été arrêté à la 18e minute de jeu . Des dizaines de supporters stéphanois sont entrés de force dans le stade alors que la rencontre devait se jouer à huis clos.

Ils n'en ont fait qu’à leur tête. Ce dimanche, des supporters stéphanois se sont rués dans les travées du stade Geoffroy Guichard à la 18e minute du match entre Saint-Etienne et Rennes. Or le stade était vide puisque la rencontre devait se jouer à huis clos. Celle-ci a donc été interrompue une quinzaine de minutes, le temps de faire sortir les fans indésirables qui ont notamment allumé des fumigènes tout en insultant en chœur les dirigeants de la Ligue de football professionnel (LFP).


Pour mémoire, des supporters stéphanois avaient utilisé des engins pyrotechniques lors du derby contre l’OL le 5 février dernier (2-0). Un jet de projectile avait par ailleurs entraîné la blessure du Stadium Manager des Verts. En réaction,  la commission de discipline de la LFP avait décidé d’infliger un match à huit clos ferme et total à l’ASSE. 

C’est catastrophique.Roland Romeyer, co-président de l’ASSE

L’ASSE s’expose ainsi à de nouvelles sanctions. De quoi peiner Roland Romeyer, co-président de l’AS Saint-Etienne, interrogé par beIN Sports : "D’autres sanctions ? On verra avec la Ligue. C’est catastrophique. Un fait isolé et on nous prive de 30.000 supporters. Quand on voit tout ce qui s’est passé à Metz, à Bastia, chez nous ou à Lyon... Il faut d’abord arrêter les provocateurs en premier et on verra ce qui se passera". 

Quelques heures avant le match, le groupe de supporters stéphanois Magic Fans 1991 avait appelé "tout le peuple vert" à se rendre tout de même aux abords du stade Geoffroy Guichard dans un communiqué : "Même si nous resterons pacifiquement à l’extérieur du stade, il est important de montrer qu’à Saint-Etienne, ce n‘est pas la décision de quelques cravateux qui nous empêchera de chanter fièrement l’amour qu’on a pour ce club". 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter