Temps de jeu, buts inscrits … Qui sont ces joueurs "trop payés" en Ligue 1 ?

Temps de jeu, buts inscrits … Qui sont ces joueurs "trop payés"  en Ligue 1 ?

MONEY MONEY - Ce mardi, L'Equipe a publié le classement détaillé des plus gros salaires de Ligue 1. Sans surprise, Neymar Jr trône en maître à la première place. Si le Top 10 est plutôt logique, certains joueurs figurent très haut dans la grille salariale de leur club, sans justifier leurs salaires pour autant.

Ce mardi, le journal L’Equipe a publié dans un numéro spécial le classement des joueurs les mieux payés de Ligue 1. Sans surprise, les stars du Paris Saint-Germain Neymar Jr, Edinson Cavani et Kylian Mbappé trustent le podium du classement, alors que leurs coéquipiers Thiago Silva, Angel Di Maria, Marquinhos, Thiago Motta et Javier Pastore complètent le Top 10, en compagnie du Monégasque Falcao, très esseulé.

Si ce Top 30 des joueurs les mieux payés parmi l’élite du football français comprend de nombreux footballeurs aux statistiques impressionnantes, d’autres présentent un ratio plus discutable concernant le nombre de matchs joués et le nombre de buts inscrits cette saison par rapport à leurs fiches de paie.

Lire aussi

Hatem Ben Arfa, le paria du PSG

Le premier concerné, et non des moindres, est Hatem Ben Arfa. Blacklisté par le staff du Paris Saint-Germain et son entraîneur Unai Emery, le joueur formé à l’Olympique Lyonnais n’apparaît plus du tout dans le groupe du club de la capitale malgré un salaire qui ferait saliver un grand nombre de cadres de Ligue 1. 

L’ex-prodige de l’INF Clairefontaine, passé par Newcastle ou encore Hull City, émarge à près de 500.000 euros par mois, quand des joueurs comme Florian Thauvin, taulier de l’Olympique de Marseille, et Nabil Fekir, qui porte l’Olympique Lyonnais sur ses épaules, touchent respectivement 410.000 et 300.000 euros par mois. Depuis le début de son aventure parisienne, "HBA" a disputé 32 rencontres toutes compétitions confondues, soit environ 312.500 euros le match joué !

Kostas Mitroglou, un statut à assumer

Il est arrivé au dernier jour du mercato estival dans le but de prendre le contrôle de l’attaque marseillaise. Cinq mois plus tard, la réussite est loin d’être au rendez-vous. Le robuste attaquant grec Kostas Mitroglou, suivi d’une réputation de buteur redoutable après ses passages à Benfica et à l’Olympikakos, n’a pour l’instant trouvé le chemin des filets qu’à 4 reprises en 16 matchs toutes compétitions confondues. 

Le natif de Kavala a disputé 604 minutes en Ligue 1, pour un salaire mensuel de 330.000 euros. Il est le cinquième joueur le mieux payé de l’OM, derrière Dimitri Payet, Luiz Gustavo, Florian Thauvin et Steve Mandanda, devançant par ailleurs Valère Germain et Adil Rami.

Stevan Jovetic, la déception du mercato monégasque

A deux doigts de rejoindre l’OM cet été, l’international monténégrin Stevan Jovetic a finalement rejoint l’AS Monaco pour un montant de 11 millions d’euros et un salaire mensuel brut de 280.000 euros. Un montant raisonnable pour celui qui était destiné à prendre le relais du prodige Kylian Mbappé au côté de Falcao, celui-ci étant parti au Paris Saint-Germain. 

Une demi-saison plus tard, l’ancien sociétaire de la Fiorentina n’a toujours pas convaincu sous ses nouvelles couleurs, en attestent ses 339 minutes en Ligue 1, pour deux buts et deux passes décisives. Toutes compétitions confondues, l’ex-Citizen cumule seulement 14 rencontres à son actif.

Mapou Yanga Mbiwa, un international au placard

C’est ce que l’on appelle une erreur de casting. Arrivé de l’AS Roma en août 2015 pour un montant de 9,4 millions d’euros, Mapou Yanga Mbiwa devait devenir LE taulier de la charnière centrale de l’Olympique Lyonnais. Il a finalement été devancé tour à tour par le jeune Moctar Diakhaby, le vétéran Jérémy Morel et le nouvel arrivé, le Brésilien Marcelo.

Avec seulement trois rencontres disputées cette saison dont seulement 127 minutes en Ligue 1, l’international français (4 sélections) est loin de justifier son statut. Ce dernier culmine en effet à près de 300.000 euros bruts mensuels, soit autant que la recrue burkinabé Bertrand Traoré, mais surtout du leader technique et capitaine des Gones, Nabil Fekir. Juste derrière les deux joueurs les mieux payés de l’effectif, Mariano Diaz et Memphis Depay, 350.000 bruts par mois.

Diego Contento, le casse-tête bordelais

C’est l’énigme de l’effectif bordelais. Alors que les recrues estivales Nicolas De Préville et Benoît Costil, avec 120.000 euros par mois, se placent juste derrière la star du club au scapulaire Malcom et le dernier renfort, le Danois Martin Braithwaite, 150.000 euros bruts mensuels chacun, un nom interpelle dans la grille salariale du FCGB. 

En effet, au milieu de tous ces titulaires et devant des joueurs comme Younousse Sankharé (80.000 euros) et l’expérimenté Jaroslav Plasil (75.000 euros), l’ancien latéral gauche du Bayern Munich Diego Contento touche un joli pactole de 110.000 euros bruts par mois, pour seulement deux rencontres disputées avant même le coup d’envoi de la Ligue 1, lors des éliminatoires de la Ligue Europa, face au Videoton FC, pour une élimination à la clé (2-1, 1-0). Depuis, plus rien. Le défenseur allemand de 27 ans n’a plus rejoué dans l’élite depuis le 20 mai dernier face au FC Lorient (1-1).

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EXCLUSIF - "J'ai vu la mort arriver" : Romain Grosjean raconte son effroyable accident

EN DIRECT - Les Français interdits de ski à l’étranger pour Noël : Macron crée la polémique

Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne, cinq morts et plusieurs blessés

Roumanie : un mystérieux monolithe métallique découvert, semblable à celui trouvé dans l'Utah

"Il faut rembourser la dette" : Bruno Le Maire esquisse la fin du "quoi qu'il en coûte"

Lire et commenter