Sans club, Anthony Réveillère arrête le foot : sa carrière en 5 chiffres

Sans club, Anthony Réveillère arrête le foot : sa carrière en 5 chiffres

Football
DirectLCI
RETRAITE - Libre de tout contrat depuis son départ de Sunderland l'été dernier, le défenseur latéral français a annoncé lundi qu'il raccrochait les crampons. Retour sur la carrière d'Anthony Réveillère (35 ans).

5 clubs en 12 ans de carrière
Depuis ses débuts à Rennes en 1998, le natif Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire) a connu trois championnats différents : la France, l'Espagne puis l'Angleterre. S'il a joué cinq saisons en Bretagne, Anthony Réveillère a été prêté six mois à Valence en 2003, avant de signer à Lyon. Après dix années de succès en Rhône-Alpes, le défenseur file à Naples (2013-2014) puis à Sunderland (2014-2015).

 12 titres gagnés
Titulaire indiscutable dans la défense lyonnaise après son transfert contre 4 millions d'euros, Réveillère est un des artisans de la période de gloire de l'OL. Sous les ordres de Paul Le Guen (qui l'avait lancé à Rennes), puis de Gérard Houllier et d'Alain Perrin, il remporte cinq titres de champion de France (2004, 2005, 2006, 2007 et 2008), une Coupe de France (2008) et quatre Trophées des champions (2003, 2004, 2006 et 2007). Avec Rémi Garde, Réveillère s'offre le doublé Coupe de France/Trophée des champions en 2012. 

 20 sélections en équipe de France
Malgré sa polyvalence (même s'il a surtout joué côté droit), le latéral lyonnais ne s'est jamais imposé en bleu. Barré par Patrice Evra à gauche, Réveillère s'est heurté à la concurrence de Bacary Sagna, de son coéquipier à Lyon François Clerc et de Rod Fanni sur l'autre flanc. Appelé pour la première fois en 2003 par Jacques Santini, il fait donc plusieurs apparitions avec l'équipe de France pour laquelle il a inscrit un but et participé (sans jouer) à la Coupe du monde 2010 de funeste mémoire. Sa dernière sélection reste le quart de finale perdu à l'Euro 2012 face à l'Espagne (0-2).

Réveillère a parfois eu des moments difficiles, comme ici face à Alessandro Mancini (AS Rome) en 2007.

 5 quarts de finale de Ligue des champions
Lors de son prêt à Valence (2003) et à l'image d'un OL qui s'installe dans le gotha européen, Réveillère dispute entre 2003 et 2010 cinq quarts de finale de la Ligue des champions (contre le FC Porto, le PSV Eindhoven, l'AC Milan). En 2010, il atteint même pour la première fois les demi-finales (contre le Bayern Munich). Lors de sa dernière campagne européenne avec Naples, l'aventure s'arrête en phase de poules puis en 8es de finale de la Ligue Europa. 

► 6 mois pour se remettre d'un genou en vrac
Grièvement blessé en novembre 2008 face au PSG, Réveillère est diagnostiqué out pour tout le reste de la saison. Mais contre toute attente, le défenseur effectue son retour sur les terrains en avril, contre l'avis des médecins. Malgré une rupture du ligament croisé antéro-externe du genou gauche, le joueur a refusé de se faire opérer, préférant muscler son quadriceps. Un risque qui a payé. 

À LIRE AUSSI
>>  Blessure diplomatique pour Aymeric Laporte ?
>> Toute l'actu sport du metronews

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter