Sans fioritures, le PSG recadre Jean-Michel Aulas

Sans fioritures, le PSG recadre Jean-Michel Aulas

FOOTBALL – Après une énième pique lancée par Jean-Michel Aulas envers le PSG, le club parisien a décidé de réagir dans un communiqué. La réponse des champions de France est nette et précise.

Depuis l’arrivée de QSI (Qatar Sports Investement) en 2011 à la tête du Paris Saint-Germain, Jean-Michel tacle régulièrement le club de la capitale et son propriétaire. Même si la saison s’est achevée il y a plus d’un mois, le président lyonnais a tancé le PSG en conférence de presse, ce mardi lors de la présentation de sa nouvelle recrue, Macyej Rybus, concernant d’abord les futures indemnités de licenciement de Laurent Blanc : "J'ai lu dans la presse que le PSG envisageait de mettre un terme au contrat de son entraîneur… je suis atterré. Ça fait se poser des questions profondes. On parle d’une indemnité pour un coach du montant du chiffre d’affaires de la plupart des clubs de Ligue 1. Je suis atterré."

A LIRE AUSSI
>> 
Quand Aulas lit un sms de Ben Arfa en conférence de presse

Avant de s’épancher sur un supposé régime fiscal favorable aux Qataris : "Quand on est Français, on paie ses impôts comme tout le monde; quand on est Qatari, je crois comprendre qu'on n'a pas les mêmes règles fiscales que les autres. Si derrière on a la capacité à dépenser plus que les autres, sans qu'il y ait de contrôle, c'est insupportable." La réponse des dirigeants parisiens n’a pas tardé à intervenir, ce mercredi, par le biais d’un communiqué sur le site officiel du club, dans lequel le Paris Saint-Germain répond, point par point, aux griefs d’Aulas en dénonçant de "nouvelles déclarations erronées et calomnieuses."

"Jean-Michel Aulas semble goûter particulièrement les comparaisons"

"Depuis l’arrivée de Qatar Sports Investments, les charges sociales, patronales et salariales ont notamment augmenté de 283% en cinq ans. Les impôts, taxes et charges diverses acquittés représentent annuellement plus de 170M€, pratiquement l’équivalent du budget d’un club comme l’Olympique Lyonnais, dans la mesure où Jean-Michel Aulas, au vu de ses déclarations du 22 juin, semble goûter particulièrement les comparaisons."

A LIRE AUSSI
>> 
Pour Jean-Michel Aulas, la 2e place vaut un titre "car le Qatar ne fait pas partie de la France"

"Le Paris Saint-Germain invite une nouvelle fois Jean-Michel Aulas à concentrer ses commentaires uniquement sur les affaires de son Club et à s'abstenir de dénigrer d'autres clubs, le Paris Saint-Germain en particulier. (…) Les résultats sportifs et économiques de notre club, ainsi que son impact médiatique, représentent plus que jamais des atouts majeurs du football français pour attirer à l’avenir plus d’investisseurs, à Lyon comme ailleurs." Les retrouvailles entre les deux clubs sont programmées le 6 août, à Klagenfurt (Autriche) à l’occasion du Trophée des champions.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination obligatoire n'est "pas le choix de la France", assure Olivier Véran

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.