SONDAGE - Le PSG sera éliminé par Chelsea selon vous

Football
FOOTBALL - Depuis ce lundi midi, le PSG sait qu'il devra batailler avec les Anglais de Chelsea pour une place en quarts de finale de la Ligue des champions. Une mission jugée impossible par la majorité d'entre vous. Résultats.

Les retrouvailles s'annoncent compliquées pour Paris. Eliminés la saison dernière par Chelsea, cette fois-la en quarts de finale de la Ligue des champions, les Parisiens sont opposés aux Anglais dès les huitièmes cette saison, la faute à leur deuxième place acquise en phase de groupes pour la première fois en trois ans.

LIRE AUSSI >> Le PSG hérite de Chelsea, Monaco d'Arsenal

Interrogé sur la possibilité de voir le collectif dirigé par Laurent Blanc au prochain tour, vous avez été 53% à répondre par la négative, estimant que Chelsea est encore plus efficace (que la saison passée). Vous êtes par ailleurs 20% à penser que le PSG peut le faire, alors que 27% d'entre vous imaginent bien le club aux mains des Qatariens remporter au moins le match aller au Parc des Princes.

"Il aurait fallu Ancelotti, Blanc est trop doux"

Les commentaires traduisent également ce scepticisme ambiant quant aux capacités des Rouge et Bleu. Et si d de mars et cassagne se moquent allègrement ("Oui, ils verront les quarts... à la télé", "non, ils pourront se consacrer à la Coupe de la Ligue qui est plus de leur niveau"), d'autres comme kamel9377 estiment que le problème vient de l'entraîneur. "Il aura fallu Ancelotti ou Leonardo aux commandes du PSG. Blanc est trop doux", écrit-il.

LIRE AUSSI >> EDITO - Blanc s'est trompé en sortant Verratti

Certains d'entre vous s'autorisent toutefois à espérer, à commencer par Abdel : "On est plus fort que l'an dernier et on a pris un de leur joueur (David Luiz, ndlr). Paris en quart c'est sûr", avance-t-il alors que Jack, supporter parisien devant l'éternel, aimerait bien voir l'entraîneur de Chelsea faire preuve d'humilité : "Mourinho va vite perdre son sourire. S'il croit que ça va être facile contre Paris..." Réponse en mars, à l'issue de la double confrontation.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter