Iran : ce sosie de Messi est tellement ressemblant que la police a dû intervenir pour le protéger de fans avides de selfies

Football

SOSIE OFFICIEL - En Iran, la ressemblance d'un étudiant avec la star du ballon rond Lionel Messi est tellement frappante que la police a été obligée d'intervenir le week-end dernier pour l'exfiltrer de la foule qui l'assaillait pour prendre des selfies.

La ressemblance est troublante ! Tellement troublante que les routes de Hamedan - petite métropole occidentale d'Iran - se sont transformées en volcan le week-end dernier, lorsqu'un jeune étudiant iranien a provoqué le chaos au volant de sa voiture, maillot du FC Barcelone sur les épaules. Car non content d'être fan de Lionel Messi, le jeune Reza Parastesh lui ressemble à s'y  méprendre.

Lire aussi

Et il a fallu l'intervention de la police, pour exfiltrer "Leo Messi bis" de la foule, tant les passants se sont montrés excités à l'idée de prendre un selfie avec "le meilleur joueur de l'histoire du football". La frénésie a débuté il y a quelques mois lorsque le père de Reza, véritable fou de football, a poussé son fils de 25 ans à prendre une photo avec la tunique du Barça pour l'envoyer à un site web d'info sportive. La réponse du site ne se fera pas attendre....

Les gens me voient vraiment comme le Messi iranien- Reza Parastesh

"Je leur ai envoyé la nuit et, le matin, ils m'ont appelé et ont dit que je devais venir rapidement pour faire une interview", a-t-il expliqué. En dépit de ses premières réticences, l'étudiant prend ensuite son nouveau rôle de sosie au sérieux, se coupant les cheveux et la barbe à l'identique, et squattant les couleurs blaugrana à chaque sortie ou presque. Désormais, Reza croule sous les sollicitations et est même rémunéré pour ses interventions.

"Maintenant, les gens me voient vraiment comme le Messi iranien et veulent que j'imite tout ce qu'il fait", relate Reza. "Quand j'apparais quelque part, les gens sont vraiment sous le choc", ajoute t-il, lui qui est constamment assiégé par un peuple iranien fanatique de ballon rond. "Je suis vraiment heureux de voir que je les rends heureux et ce bonheur me donne beaucoup d'énergie".

Lire aussi

Bientôt désigné sosie officiel ?

Si le faux jumeau de Messi aime le football, il n'y a cependant jamais joué à un haut niveau. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que sa relation avec le ballon rond n'a pas toujours été idyllique. Ainsi, lors du dernier Iran-Argentine durant la Coupe du Monde en 2014, le but marqué à la 91ème minute par Messi avait privé l'Iran d'une possible qualification en huitièmes de finale, et surtout rendu furieux le père de Reza.

"Après ce match, mon père m'a appelé et m'a dit : 'ne rentre pas à la maison ce soir'. Pourquoi as-tu marqué un but contre l'Iran ?", confie le sosie. " Mais ce n'était pas moi! ", dit avoir répondu en plaisantant Reza qui rêve aujourd'hui de rencontrer son idole à Barcelone. Puis, pourquoi pas, devenir son sosie officiel. "Je pourrais être son représentant quand il est trop occupé", propose t-il. Un peu d'entraînement et ce serait (presque) du pareil au même...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter