"Take the L" : d'où vient cette célébration de but utilisée par Antoine Griezmann ?

DirectLCI
PHÉNOMÈNE - Auteur d'un nouveau doublé en finale de la Ligue Europa face à l'Olympique de Marseille (3-0), l'attaquant de l'Atlético de Madrid, Antoine Griezmann, a célébré ses réalisations d'une manière particulière. Après Drake, le buteur français s'inspire d'un jeu vidéo cartonnant auprès des jeunes : Fortnite.

Depuis plusieurs semaines, une curieuse danse a fait son apparition sur les terrains de baseball, de football américain et de football. Une danse popularisée notamment par un certain Antoine Griezmann, auteur d'un nouveau doublé face à l'OM en finale de la Ligue Europa mercredi (3-0). Après sa célébration inspirée du rappeur Drake agitant ses deux mains mimant un téléphone, l'attaquant de l'Atlético de Madrid a succombé à un nouveau mouvement bien connu des enfants et adolescents. Son nom ? "Take The L". 

Consistant à sautiller les jambes écartées mimant un L sur son front (ndlr : L voulant dire 'looser', perdant en anglais), cette danse est issue du jeu vidéo Fortnite, véritable raz-de-marée pulvérisant les records d'affluence sur Internet et comptant des millions d'utilisateurs. Légions au sein du jeu vidéo, ces célébrations viennent en réalité du film d'horreur américain "Ça".

Un problème outre-Atlantique ?

Et si, pour le moment, le jeu vidéo n'affecte en rien les performances du chouchou des Français, il est devenu un véritable problème outre-Atlantique, notamment chez les joueurs de baseball. Selon le magazine Fortune, un grand nombre de joueurs professionnels seraient devenus accros au phénomène, y jouant constamment entre les matchs et pendant les déplacements. "Une fois que vous commencez à jouer à Fortnite, c’est dur de s’arrêter, surtout pendant les déplacements", expliquent certains joueurs des Red Sox de Boston.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter