Thiago Silva, Falcao, Balotelli, Emery... : qui sont les joueurs et entraîneurs les mieux payés de Ligue 1 ?

Thiago Silva, Falcao, Balotelli, Emery... : qui sont les joueurs et entraîneurs les mieux payés de Ligue 1 ?

FEUILLE DE PAYE – L’Equipe révèle ce vendredi les salaires des joueurs et entraîneurs des clubs de Ligue 1. Sans surprise, le Paris Saint-Germain truste sept des dix premières places de ce classement dominé par Thiago Silva.

Le Paris Saint-Germain au-dessus de la meute :

En Ligue 1, il y a le Paris Saint-Germain et les autres. Si la domination sportive du club parisien est fragilisée par Monaco et Nice cette saison, sa force de frappe financière n’a pas d’égal sur le territoire française, en témoigne la publication des salaires (hors primes individuelles et collectives) des joueurs de Ligue 1 dans L’Equipe ce vendredi. Suite au départ de Zlatan Ibrahimovic l’été dernier, c’est Thiago Silva qui a hérité du statut de joueur le mieux payé du Championnat de France avec un salaire mensuel brut estimé à 1,1 million d’euros. 

Angel Di Maria (900 000€), Edinson Cavani et Thiago Motta (800 000€) complètent ce podium 100% parisien. La suite de ce top 10 est également largement dominée par les hommes d’Unai Emery qui occupent ainsi sept des dix premières places. En dépit de ses nombreuses blessures, Javier Pastore (770 000€) se hisse à la 5e position du classement et devance Blaise Matuidi (6e, 750 000€). Marco Verratti, qui a multiplié son salaire par treize depuis son arrivée dans la capitale en 2012, est le dernier Parisien à figurer dans le top 10 (8e, 500 000€).

Lire aussi

Falcao, Balotelli et l’armada lyonnaise :

Et les autres clubs dans tout ça ? Radamel Falcao est le premier joueur d’une autre équipe que le Paris Saint-Germain à truster le haut du classement. L’attaquant de l’AS Monaco perçoit un salaire brut mensuel estimé à 600 000 euros qui lui permet de devancer Marco Verratti. Bien loin du million d’euros qu’il touchait lors de son arrivée en Principauté à l’été 2013. L’autre star de la Côte d’Azur, Mario Balotelli, est également grassement rémunérée. Certes attiré par le challenge que lui ont proposé les dirigeants de l’OGC Nice, l’attaquant italien a également dû apprécier le salaire qui lui est versé à chaque fin de mois (9e, 450 000 euros). L’attaquant de l’OM, Bafétimibi Gomis, complète le top 10 avec 420 000 euros bruts mensuels. 

Et si les joueurs du PSG monopolisent (encore) la suite du classement, c’est une véritable armada lyonnaise que l’on retrouve aux alentours de la 15e place. Alexandre Lacazette, Mathieu Valbuena (15e ex-aequo, 350 000 euros), Clément Grenier (18e, 320 000 euros), Nabil Fekir, Nicolas Nkoulou (19e ex-aequo, 300 000 euros) ou encore Maxime Gonalons (22e, 280 000 euros) dominent le top 30. Seule "anomalie" au sein de cette hiérarchie écrasée par les quatre premiers de la Ligue 1, la présence en 24e position de Jérémy Ménez (250 000 euros).

Lire aussi

Les entraîneurs étrangers trustent le podium :

Du côté des entraîneurs de Ligue 1, pas de surprise non plus. On retrouve le technicien du PSG, Unai Emery, en haut de la hiérarchie des coachs les mieux rémunérés du Championnat de France avec un salaire brut mensuel de 420 000 euros. Ce qui le situe bien loin de son prédécesseur Laurent Blanc qui aurait dû émarger à 700 000 euros pour sa quatrième saison sur le banc parisien. Cependant, le Basque est payé deux fois plus que ses concurrents directs Lucien Favre (2e, 200 000 euros) et Leonardo Jardim (3e, 180 000 euros) qui, comme leur équipe (Nice et Monaco), figurent sur le podium.

La domination des entraîneurs étrangers est bousculée par Rudi Garcia dont le salaire est estimé à 160 000 euros. Mais les émoluments du coach de l’OM devraient passer en fin de saison aux alentours de 250 000 euros. Antoine Kombouaré (5e, 110 000 euros), Jocelyn Gourvennec, Bruno Genesio (6e ex-aequo, 100 000 euros), Sergio Conceiçao, Christophe Galtier (8e ex-aequo, 90 000 euros) et Pascal Dupraz (10e, 70 000 euros) complètent le top 10.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

EN DIRECT - Covid-19 : risque "élevé à très élevé" que le nouveau variant "Omicron" se répande en Europe

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Covid-19 : bars, trains, métro... les principaux lieux de contamination identifiés par une nouvelle étude

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.