Thiago Silva, la blessure qui fait tache

Football
DirectLCI
POLEMIQUE - Le capitaine du PSG Thiago Silva s'est blessé lundi soir, à Naples, dans un match sans enjeu. Touché aux ischio-jambiers, le Brésilien pourrait manquer un à deux mois de compétition. Une absence qui pose la question de son retour précipité sur les terrains.

Fallait-il jouer cette rencontre à Naples entre deux journées de Championnat? La question se posait déjà, lundi, mais le deal, ficelé lors du transfert de Lavezzi au PSG en 2012, devait être respecté. Les dents grinceront pourtant encore plus, ce mardi, quand Thiago Silva passera ses examens médicaux. La veille, le capitaine du Paris Saint-Germain s'est blessé aux ischio-jambiers sur le terrain de San Paolo, seul, alors qu'il tentait une talonnade dans sa surface de réparation, à la 13e minute du match. Gênant.

Ce ''petit étirement musculaire'', selon son coach Laurent Blanc, pourrait le tenir éloigné des terrains un à deux mois, selon la gravité de la lésion, que les examens révéleront. Perdre un joueur majeur sur pépin physique, tel était sans doute le risque tant redouté par l'entraîneur, qui avait prévu de faire sortir son défenseur à la pause. ''C'est le point noir de la soirée, a-t-il avoué. J'espère que ce ne sera pas trop grave."

Silva voulait reprendre le plus vite possible

Au lendemain de ce coup dur, les observateurs s'accordent à dire que cette blessure était presque inéluctable, alors que Thiago Silva avait ressenti une petite gêne à la cuisse selon Le Parisien. Mais la question est : pouvait-on vraiment l'éviter? Traumatisé par l'élimination en demi-finale de la Coupe du monde de son pays, match pour lequel il était suspendu, O Monstro se préparait individuellement depuis le 25 juillet afin de reprendre au plus vite.

C'est d'ailleurs lui qui, revenu mardi dernier à l'entraînement avec les autres internationaux (Matuidi, Cabaye, David Luiz, Lavezzi), avait demandé à jouer trois jours plus tard à Reims alors que son premier match officiel devait être Bastia, samedi 16 août. Blanc l'avait aligné, assurant qu'il était ''prêt'' et ''trop important pour l'équipe'' pour le mettre sur le banc.

Alors lundi soir, l'entraîneur parisien s'est défendu. ''L'an dernier, il avait repris tôt également, en jouant le Trophée des champions, et tout s'était bien passé'', a-t-il souligné. Depuis, l'ancien Milanais s'était pourtant blessé à l'automne dernier, avec un mal similaire. Il faut chercher juste à côte de Thiago Silva pour trouver la seule bonne nouvelle de la soirée parisienne : le premier match de David Luiz, ce lundi, a été plutôt consistant. Mais il faudra attendre encore un peu avant de reconstituer la charnière de la Seleçao.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter