Tweets anti-Marseillais : Claudio Beauvue se dit victime d'un piratage

Football

INSOLITE - Alors que son nom est cité du côté de l'OM comme future recrue, des messages qui auraient été publiés sur le réseau social via le compte officiel de Claudio Beauvue ont refait surface. Vendredi, alors que la polémique commençait à enfler, le joueur a démenti avoir tenu ces propos.

Voilà de quoi perturber les vacances ou les négociations de transfert. Alors que L'Equipe affirme ce matin que l'OM travaille actuellement sur la venue de Claudio Beauvue, l'attaquant guingampais a eu la mauvaise surprise de voir quelques tweets compromettants, signés de son compte apparaître sur la toile. 

"Des faux" selon le joueur, qui parlent même d'un piratage. Et d'assurer qu'il n'avait jamais insulté, ni joueurs ni entraîneurs. Si les messages sont introuvables sur le réseau social, rien n'indique que le joueur ait été victime d'un piratage comme il l'affirme ce mercredi.

Dans le contexte d'un éventuel transfert à l'OM, c'est le contenu qui interpelle et surtout choque certains supporters. Ils sont d'abord signés de son compte officiel mais demeurent introuvables sur le moteur de recherche du réseau social. Ont-ils vraiment existé ou ont-ils été supprimés ? Plusieurs captures d'écran circulent. On y lit quelques insultes envers d'anciens joueurs de l'Olympique de Marseille comme l'un des frères Ayew ou Morgan Amalfitano.

Les tweets en date du 7 octobre 2012 correspondraient à ceux du match entre l'OM et le PSG. Soir ou Gignac et Ibrahimovic avaient claqué un doublé (2-2). Ceux du 2 septembre à un match contre Rennes, finalement remporté par les Phocéens (2-0). Celui du 14 avril, à la finale de la Coupe de la Ligue gagnée par Marseille face à Lyon (1-0).

D'autres tweets pro-parisiens circulent aussi. L'histoire n'est pas sans rappeler celle des jeunes du PSG qui avaient, pour certains insultés leur club, leurs dirigeants et clamer leur amour de...l'OM.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter