Twitter tacle la Ligue 1 : des chèvres, Benny Hill, une purge et une partie de billard, l'OM désespère tout le monde

Football

MOQUERIES - Chaque lundi, on revient sur un événement qui vous a fait causer. Sur votre téléphone ou derrière votre écran, vous exprimez vos joies, vos vannes, vos exaspérations sur les choses du ballon rond. L'OM concentre évidemment toutes les attentions et les critiques depuis le triste spectacle que le club a une nouvelle fois offert dimanche soir au Vélodrome face à Bordeaux (0-0).

Ces Marseillais sont géniaux. Même devant le spectacle désespérant qu'ont encore une fois offert leurs joueurs, qui restent sur 7 mois sans victoire au Vélodrome et neuf matches d'affilée sans succès en L1, les supporters phocéens ont trouvé les ressorts pour ne pas uniquement tomber dans la colère, pourtant bien légitime, et garder de l'humour.

Car si la fameuse banderole sexitste contre la propriétaire Margarita Louis-Dreyfus a évidemment fait réagir sur Twitter, elle a surtout ouvert le bal à un nombre incalculable de vannes, souvent très drôle, à l'encontre des dirigeants et de l'équipe marseillaise. 

La partie de billard de Labrune après le match fait enrager 

Parmi les cibles privilégiées, le président Vincent Labrune, évidemment, dont la partie de billard dans les salons VIP du Vélodrome juste après la rencontre, comme l'a révélé La Provence, n'est pas du tout passée inaperçue. 

Une initiative jugée déplacée dans le contexte sportif de l'OM (14e, à seulement 4 points de Reims, premier non-relégable), d'autant que dans le même temps, les CRS peinaient à contenir la rage des supporters autour de l'enceinte. 

Des fans qui avant de s'énerver ont ridiculisé leurs joueurs pendant une grande partie de la rencontre, les traitants de chèvres sur le thème de Benny Hill...

Michel soupçonné de tout faire pour être viré...

Comme souvent, Florian Thauvin ou Karim Rekik font office de têtes de turcs, alors que franchement, il n'y a pas vraiment de Marseillais qui a réussi à sortir son épingle du jeu contre Bordeaux. 

Evidemment, Michel n'est lui non plus pas épargné. Et certains twittos, vu l'équipe qu'il a alignée contre les Girondins, le soupçonnent même de tout faire pour être viré d'ici la fin de saison, afin de toucher un chèque de licenciement...

Tout ce spectacle est donc bien désespérant, comme la note attribuée par les courageux téléspectateurs de Canal+ qui sont allés jusqu'au bout de cette purge et qui ont attribué à ce triste spectacle la note de 6,07 sur 20. Une soirée à vraiment oublier.

À LIRE AUSSI
>> REVIVEZ - Une purge et toujours pas de victoire pour l'OM
>> Retrouvez toute l'actu sport de metronews

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter