Un joueur de Boulogne meurt dans un accident de voiture

Un joueur de Boulogne meurt dans un accident de voiture

DirectLCI
DRAME - Mauricio Alves Peruchi, l'attaquant brésilien du club de football de Boulogne-sur-Mer (National), est décédé, samedi, dans un accident de la route. La veille, il participait à la victoire des siens contre le Gazélec d'Ajaccio. Son corps doit être rapatrié au Brésil.

Il était depuis deux ans l'attaquant de l'USBCO et présent sur le terrain, vendredi, pour la victoire des siens contre le Gazélec d'Ajaccio (2-0). Agé de 24 ans, le footballeur Mauricio Alves Peruchi est brutalement mort, samedi en fin de journée, dans un accident de la circulation, sur l'A26, au niveau de la commune de Grugies, dans le département de l'Aisne. Selon les dernières précisions livrées dimanche par La Voix du Nord , la voiture dans laquelle se trouvait le Brésilien, assis sur le siège avant-droit, a percuté l'arrière d'un poids lourd lors d'un dépassement, avant de s'écraser contre la glissière de sécurité.

De Rio à Boulogne

''Une mauvaise évaluation de la distance entre les deux véhicules'', a fait savoir la gendarmerie, serait à l'origine du drame. Le conducteur, Alexis Sauvage, gardien de but de la formation de National (troisième division), est, lui, sorti indemne de la collision. En revanche, son frère, qui avait pris place à l'arrière du véhicule aux côtés de deux autres passagers, a été grièvement blessé et transporté vers l'hôpital d'Amiens (Somme). Toujours selon La Voix du Nord, son pronostic vital ne serait toutefois pas engagé.

Evidemment, le décès de Mauricio Alves Peruchi a plongé le club de Boulogne dans le désarroi. Dans un communiqué, l'USBCO a fait part de sa ''douleur'' et a adressé ses ''plus sincères condoléances à sa famille''. Le corps du défunt doit prochainement être rapatrié au Brésil. Avant de rallier l'Europe et le club espagnol de Villareal en 2009, Mauricio Alves Peruchi avait fait ses classes de footballeur dans le prestigieux club carioca de Fluminense. Après des essais infructueux à Rennes (Ligue 1) et Lens (Ligue 2), il était arrivé à Boulogne en 2012. En signe de deuil, le match de l'équipe réserve, programmé ce dimanche, a été reporté sine die.

Plus d'articles

Lire et commenter