Un miracle nommé Kalou

Un miracle nommé Kalou

DirectLCI
LIGUE 1 - Tenu en échec par Guiguamp, le Losc s'est imposé dans les arrêts de jeu grâce à un but de l'attaquant ivoirien, dimanche face à Guingamp (1-0). Une victoire inespérée qui permet aux Nordistes de consolider leur 3e place au classement.

Au coup de sifflet final, les Dogues ont poussé un gros ouf de soulagement. Car depuis son élimination en quart de finale de la coupe de France cette semaine à Rennes, l'équipe de René Girard sait à quoi s'en tenir pour la fin de saison. Le Losc n'aura plus rien d'autre à jouer que le Championnat et une troisième place à défendre bec et ongles.

Puisqu'il semble difficile d'aller chercher Monaco pour la seconde place, les Nordistes regardent dans le rétroviseur, histoire de maintenir Saint-Etienne et Lyon à bonne distance. Alors que ses deux poursuivants s'affrontent lors de cette 31e journée, le Losc avait une occasion en or de prendre le large avec la réception du promu guigampais.

Pourtant, les Dogues n'étaient pas mordants

Pour en profiter, il a fallu attendre les toutes dernières minutes d'un match franchement moyen. Pendant quatre-vingt-dix minutes l'équipe de Jocelyn Gourvenec n'a pas dû forcer son talent pour repousser les trop rares tentatives lilloises. C'est même Atik, pour les Bretons, qui se montre dangereux sur une frappe bien captée par Enyeama. Les Dogues répondent timidement avant une frappe lointaine de Sidibé repoussé de justesse par Samassa.

A la reprise, Yatabare puis une nouvelle fois Atik rappellent aux Lillois qu'une mauvaise surprise leur prend au nez. Juste après l'heure de jeu, Mandanne élimine même Enyeama et sans un sauvetage sur la ligne de Simon Kjaer, Guinguamp aurait pris les devants. De nouvelles alertes qui réveillent à peine les Nordistes. Poussifs et perdant un nombre incalculable de ballons devants, on voit mal comment les Lillois peuvent faire la différence.

Et Kalou sort de sa boîte

Quinze jours après un match nul concédé à la maison face à Nantes (0-0), le public du stade Pierre-Mauroy sent venir un autre résultat décevant. Quelques sifflets descendent même des tribunes quand Ryan Mendes perd deux ballons coup sur coup. Le Capverdien est pourtant à l'origine d'un ultime corner lillois dans les arrêts de jeu. Kalou prolonge du genou une tête de Marko Basa pour ouvrir la marque. L'ancien joueur de Chelsea signe son 11e but de la saison (90+2). Un succès inespéré et franchement miraculeux pour les Nordistes toujours bien ancrés sur la troisième marche du podium.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter