Une Ligue des nations avec les Bleus en 2018 : c'est quoi au juste cette nouvelle compétition ?

Football
DirectLCI
FOOT – Pour reprendre un peu la main sur la multitude de matches amicaux internationaux et sur le calendrier des sélections européennes, l'UEFA a décidé de créer une nouvelle compétition. A partir de septembre 2018, la Ligue des nations permettra même à quatre équipes de se qualifier pour l'Euro 2020. Explications, avant le tirage au de ce mercredi midi.

Ligue des nations, qu’es aquò ? Tout le monde s'est demandé, ou se demande encore, à quoi va ressembler cette nouvelle compétition de l'UEFA censée remplacer les matchs amicaux internationaux en Europe, et dont le tirage au sort a lieu ce mercredi midi. En clair, il s'agira de réunir, entre septembre et novembre 2018, les 54 sélections européennes, réparties dans quatre ligues (Ligue des nations A, B, C et D) en fonction du niveau des participants (selon le coefficient UEFA).

Ces quatre ligues seront elles-mêmes divisées en quatre sous-groupes de trois ou quatre équipes qui s'affronteront lors de matches aller-retour. Seuls les quatre vainqueurs des sous-groupes de la Ligue des nations A s'opposeront lors d'un "final four" à élimination directe à partir de juin 2019 pour tenter de décrocher le titre de cette nouvelle compétition. Mais au-delà de ce trophée inédit, l'intérêt principal de cette nouvelle formule de rencontres internationales réside dans la possibilité pour quatre équipes de se qualifier directement pour l'Euro 2020, qui se tiendra dans 13 pays differents, de Londres à Bakou.

Bientôt un système similaire pour la qualification au Mondial ?

En effet, les quatre premiers de chaque ligue (soit 16 équipes), à la seule condition qu'ils ne se soient pas déjà directement qualifiés via les éliminatoires traditionnels de l'Euro (conférant 20 places qualificatives), s'affronteront en demi-finales. Et les vainqueurs des quatre finales se verront ainsi offrir un billet pour l'Euro 2020. Une volonté chère à Michel Platini, l'ex-président de l'UEFA, de permettre aux petites nations du football européen (Gibraltar, Saint-Marin, Andorre...), qui seront donc placées dans la ligue D, de pouvoir obtenir plus facilement une qualification pour l'Euro.


Un système un peu obscur de prime abord mais qui, selon Gianni Infantino, le nouveau patron de l'instance européenne, "va augmenter l'intérêt porté aux rencontres entre nations européennes". Surtout, il devrait faire des émules puisqu’un projet similaire est en cours de finalisation à la Fifa pour offrir des places qualificatives à la Coupe du monde.

La composition des Ligues :

Ligue A (12 équipes, 4 groupes de 3)

Chapeau 1

Allemagne (40,747 points)

Portugal (38,555)

Belgique (38,123)

Espagne (37,311)


Chapeau 2

France (36,617)

Angleterre (36,231)

Suisse (34,986)

Italie (34,426)


Chapeau 3

Pologne (32,982)

Islande (31,155)

Croatie (31,139)

Pays-Bas (29,866)

Ligue B (12 équipes, 4 groupes de 3)

Chapeau 1 

Autriche (29,418)

Galles (29,269)

Russie (29,258)

Slovaquie (28,555)


Chapeau 2 

Suède (28,487)

Ukraine (28,286)

Eire (28,249)

Bosnie-Herzégovine (28,200)


Chapeau 3 

Irlande du Nord (27,127)

Danemark (27,052)

République tchèque (27,028)

Turquie (26,538)

Ligue C (15 équipes, 3 groupes de 4, un groupe de 3)

Chapeau 1

Hongrie (26,486)

Roumanie (26,057)

Écosse (25,662)

Slovénie (25,148)


Chapeau 2

Grèce (24,931)

Serbie (24,847)

Albanie (24,430)

Norvège (24,208)


Chapeau 3

Monténégro (23,912)

Israël (22,792)

Bulgarie (22,091)

Finlande (20,501)


Chapeau 4

Chypre (19,491)

Estonie (19,441)

Lituanie (18,101)

Ligue D (16 équipes, 4 groupes de 4)

Chapeau 1 

Azerbaïdjan (17,761)

Macédoine (17,071)

Biélorussie (16,868)

Géorgie (16,523)


Chapeau 2

Arménie (15,846)

Lettonie (15,821)

Îles Féroé (15,490)

Luxembourg (14,231)


Chapeau 3 

Kazakhstan (13,431)

Moldavie (13,130)

Liechtenstein(19,950)

Malte (10,870)


Chapeau 4 

Andorre (10,240)

Kosovo (9,950)

Saint-Marin (8,190)

Gibraltar (7,550)

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter