Vainqueur de Montpellier, l'OL retrouve la 2e place et Nabil Fekir

Football

LIGUE 1 – Grâce à un doublé de Maxwel Cornet face à Montpellier (2-0), l’Olympique Lyonnais a pris provisoirement la deuxième place du Championnat de France. La rencontre a été également marquée par le grand retour à la compétition de Nabil Fekir, entré en jeu à la 86e minute.

L’Olympique Lyonnais poursuit sa marche en avant. Engagé dans un sprint final haletant, le club rhodanien a signé une deuxième victoire consécutive à l’extérieur ce vendredi soir à Montpellier (2-0). Cinq jours après l’avoir emporté à Lorient (3-1), les hommes de Bruno Genesio ont su tirer profit des grossières erreurs de Montpellier pour se hisser à la seconde place du podium, à la faveur d’une meilleure différence de buts, au détriment de l’AS Monaco qui se déplace à Lille dimanche après-midi.

Fekir tout proche de marquer pour son grand retour

Ce n’était certainement pas la prestation lyonnaise la plus aboutie de la saison, mais les Gones ont fait parler leur efficacité devant le but adverse grâce à un doublé de Maxwel Cornet (34e, 40e), extrêmement percutant sur le front de l’attaque et de nouveau préféré à Mathieu Valbuena, laissé sur le banc et entré à la 77e minute. Sur ses deux réalisations, le jeune attaquant de 19 ans a bénéficié de l’excellent travail de Jordan Ferri et Alexandre Lacazette, auteurs d’une passe décisive chacun. Le très bon pressing initié par les deux joueurs formés à Lyon a considérablement gêné Jamel Saihi, dépossédé du ballon à 25 mètres de ses cages à deux reprises. Excédé, Frédéric Hantz décidera même de sortir son milieu de terrains dans la foulée du deuxième but de l’OL.

A LIRE AUSSI >> Nabil Fekir peut-il vraiment retrouver son niveau en cinq matches ?

Après la pause, le MHSC s’est bien procuré quelques occasions par l’intermédiaire de Morgan Sanson (62e, 78e) et Souleymane Camara (64e), mais Anthony Lopes a repoussé les multiples assauts adverses au moment où l’Olympique Lyonnais avait décidé de laisser Montpellier faire le jeu. Au regard du scénario de la rencontre, Bruno Genesio en a profité pour faire rentrer Nabil Fekir en toute fin de match (86e) et lui offrir du temps de jeu, sept mois après sa rupture des ligaments croisés contractée lors d'un match amical face au Portugal. Durant sa courte apparition sur la pelouse de la Mosson, l'international français a démontré qu'il n'avait rien perdu de son football et il fut même tout proche d'inscrire un petit lob qui a finalement terminé au-dessus du but de Jourdren (90e). Si l'OL continue d'imprimer un rythme aussi effréné et si Nabil Fekir retrouve son niveau de jeu d'antan, on voit mal comment la seconde place pourrait échapper aux partenaires d'Alexandre Lacazette.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter