VIDÉO - Après avoir frappé deux adversaires et nargué tout un stade, Cristiano Ronaldo s'excuse

VIDÉO - Après avoir frappé deux adversaires et nargué tout un stade, Cristiano Ronaldo s'excuse

FOOTBALL - Le vainqueur des deux derniers Ballons d'or, qui cultive une image de gendre idéal, a violemment dérapé samedi soir lors du déplacement de son Real Madrid à Cordoue. La victoire finale (2-1) étant presque reléguée au rang d'anecdote.

Zinedine Zidane avait vu le Ballon d'or lui filer sous le nez pour beaucoup moins que ça. Au cœur de l'automne de l'an 2000, le meneur de jeu français de la Juventus, étincelant durant l'Euro et lauréat tout désigné du trophée individuel suprême, s'était laissé aller à un violent coup de tête lors d'un match de Ligue des champions contre Hambourg. Le vote battait alors son plein et cet écart avait permis à Luis Figo de rafler la mise dans la dernière ligne droite. Son compatriote, Cristiano Ronaldo, double tenant de ladite récompense , ne s'en souvient peut-être même pas. Son pétage de plombs de samedi, tandis qu'il disputait un match avec le Real Madrid sur la pelouse de Cordoue , sera, de toute façon, oublié d'ici au prochain scrutin. Mais nul doute que son image, elle, restera écornée un plus long moment.

REGARDEZ AUSSI >> Étranglements et coup de poing en plein match... Philippe Mexès est devenu fou !

Frustré que son équipe ne parvienne pas à faire la moindre différence (elle s'imposera finalement grâce à un penalty de Gareth Bale dans les derniers instants), CR7 a ses petits nerfs qui lâchent à la 79e minute de jeu, envoyant son poing dans la tronche d'un défenseur. Un premier dérapage sans conséquence, celui-ci échappant à la vigilance de l'arbitre.

Mais il faut croire qu'il ne s'était pas encore assez défoulé alors, trois minutes plus tard, le Portugais a mis ce coup de pied. L'arbitre, cette fois bien placé, l'expulse évidemment dans la foulée.

Cela aurait pu suffire mais l'attaquant star était encore très en colère quand, au moment de quitter le terrain, le stade l'a conspué. Pour lui répondre, Ronaldo a alors essuyé le logo "FIFA World Champion" sur le maillot de son club, pour signifier son mépris.

Il faut bien comprendre qu'à ce degré de notoriété, l'image a autant d'importance que les performances. Idole de millions d'enfants à travers le monde , et accessoirement tête de gondole de nombreuses marques qui le payent à prix d'or, la star du foot peut encore moins se permettre de montrer cette facette de sa personnalité. Les excuses qui ont suivi sont donc la moindre des choses.

"Je demande pardon à tout le monde pour mon geste irréfléchi", assure-t-il. Sans préciser si ce devoir d'exemplarité permanent est justement la cause principale d'un tel coup de sang.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le variant Omicron pourrait devenir majoritaire en Europe "dans les tout prochains mois"

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.